01/08/2020 09:10
Le village de Po Hèn, dans la province de Quang Ninh, est orné de peintures murales. Il est aujourd’hui une destination prisée des voyageurs.
>>Dà Nang: des fresques murales en plein cœur de la ville
>>Village des fresques murales Vietnam - Australie à Dông Thap

Les peintures murales contribuent à développer le tourisme communautaire local.

Les touristes peuvent contempler plus de 20 fresques murales aux couleurs vivantes créées par les Dao dans le village de Po Hèn à Hai Son, une commune montagneuse située à 37 km du centre-ville de Mong Cai, province de Quang Ninh, au Nord-Ouest du pays.  Limitrophe de la province chinoise du Guangxi, Hai Son occupe une position importante et stratégique en matière de défense nationale. La commune compte trois villages : Po Hèn, Luc Chan et Than Phun Xa. La population se compose à 86,8% de minorités ethniques, majoritairement Dao et San Chi.

Originellement qualifié de "zone résidentielle isolée", Po Hèn est devenu récemment une destination touristique attrayante grâce à la beauté fascinante de ses fresques et des paysages naturels environnants.

Une destination bucolique

Difficile de croire aujourd’hui que la localité ait été un champ de bataille féroce lors des combats de défense de la frontière du Nord, en 1979. À présent, grâce à l’initiative de l’Union des jeunes de la ville de Mong Cai et avec le soutien des autorités locales, les maisons des Dao ont revêtu un nouveau manteau coloré qui contraste avec les montagnes et forêts du Nord-Est.

"Dans un premier temps, l’Association des jeunes de la commune a rencontré des difficultés parce que les habitants refusaient de peindre leurs murs. Finalement, nous avons réussi à les convaincre", raconte Mme Duong, secrétaire de l’Association des jeunes de Hai Son. Grâce à la persévérance des autorités locales, les habitants ont accepté de changer l’apparence des murs pour édifier un beau village Dao. Il est ainsi devenu une nouvelle destination du tourisme de Quang Ninh en général et de la ville de Mong Cai en particulier.

Les fresques trompe-l’œil racontent et retracent le quotidien de l’ethnie Dao. Les scènes narrent aussi les traditions héroïques du village, décrivent les moissons, dépeignent rizières en terrasses et paysages naturels idylliques. "Il y a plus de deux ans, la commune de Hai Son a procédé à l’édification de la Nouvelle ruralité. Elle a suivi les préconisations de la ville de Mong Cai, consistant à en faire une destination de tourisme communautaire. Par conséquent, nous avons investi plus de 700 millions de dôngs pour déplacer les exploitations d’élevage et nettoyer les villages", informe Vu Van Son, président du Comité populaire de la commune de Hai Son.

"Afin de favoriser le développement du tourisme communautaire, nous avons demandé aux habitants de consentir à l’habillement de leurs murs. Jusqu’à maintenant, une vingtaine de foyers a accepté que nous réalisions des fresques sur les parois de leurs domiciles. Sous les mains des artistes, les murs recouverts de mousse se sont transformés en de magnifiques œuvres sur la vie quotidienne des Dao", ajoute-t-il.

Le village de Po Hèn fait peau neuve grâce aux peintures murales.

Une expérience inoubliable

Depuis, Po Hèn est une nouvelle destination prisée des jeunes. Avec sa beauté paisible, ce lieu suscite de nombreuses émotions dans le cœur des voyageurs. S’ils visitent le village au printemps, ils pourront faire la découverte de la tradition du football féminin chez les ethnies. En outre, la saison est animée de nombreuses fêtes culturelles des Dao et des San Chi. Cette initiative originale fait le bonheur des touristes qui découvrent, ravis, les rues joliment peintes et les murs colorés.

"Auparavant, le village de Po Hèn était peu fréquenté. Depuis l’apparition des peintures murales, sa physionomie a changé du tout au tout. Dans les temps à venir, nous continuerons de proposer au Comité populaire de la ville de Mong Cai d’investir dans les infrastructures", mentionne Mê Quang Vinh, secrétaire du Comité du Parti de la commune de Hai Son.

"Plus de 20 peintures ont été réalisées sur les façades des maisons qui longent la route empruntée par les touristes. Aujourd’hui, nous nous efforçons de sensibiliser les habitants à l’importance du tourisme car nous souhaitons qu’ils deviennent de véritables acteurs dans le processus de développement du village", raconte-t-il.

Texte et photos : Mai Huong - Kiêu Trang/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Ky Co, paradis balnéaire de Quy Nhon Située dans la commune de Nhon Ly, à 25 km au nord-est de la ville de Quy Nhon, province de Binh Dinh, au Centre, la plage de Ky Co offre un paysage naturel sauvage et charmant.