31/07/2020 00:00
Après de longs mois de restrictions liés à la lutte contre la pandémie, les agences de voyages et sites touristiques de la province de Vinh Phuc (Nord) ont enfin repris leurs activités. Anticipant les répercussions économiques du virus, les agents touristiques ont prévu différents scénarios ainsi que des mesures de relance, permettant le rétablissement du secteur.
>>Vinh Phuc promeut ses activités commerciales post-COVID-19
>>Vinh Phuc s'engage à améliorer le niveau de vie des habitants

Le site touristique de Tam Dao.

Le fameux site touristique de Tam Dao (province de Vinh Phuc) a pu refaire le plein à l’occasion des jours fériés (30 avril et 1er mai). Environ 10.200 visiteurs s’y sont déplacés, les hôtels en ayant hébergés plus de 3.420. Toutefois, les mesures de lutte contre la pandémie ont inévitablement impacté le secteur : le site n’a accueilli que 75.000 touristes environ au cours des cinq premiers mois de l’année, une baisse de 62% sur la même période l’an dernier. Le chiffre d’affaires en cinq premiers mois de l'année de 26 milliards de dôngs représente en réalité une baisse de 60% en glissement annuel, une perte sèche pour de nombreux acteurs du tourisme local.

En effet, selon un responsable du Comité populaire de Tam Dao, le territoire compte 167 restaurants, hôtels, chambres d’hôtes et villas avec près de 2.600 chambres. Afin de relancer progressivement l’activité, les autorités locales ont travaillé avec l’Association du tourisme de Tam Dao pour mettre en place, avec les acteurs du secteur, des programmes promotionnels sur le prix des chambres (de 40 à 50% de réduction) et sur les services de restauration. Cette initiative a déjà produit des effets positifs : si les chiffres ne sont toujours pas aussi bons que l’an dernier, de nombreux hôtels ont atteint un taux d’occupation des chambres de 70 à 80% pendant les week-ends, après un mois d’activité.

En mai, le chiffre d'affaires des services d'hébergement et de restauration s’est élevé à 247,7 milliards de dongs, en hausse de 213,8% par rapport au mois précédent, avec environ 20,6 milliards de dôngs de revenus pour les services d’hébergement, 220,7 milliards pour les services de restauration et autour de 6,3 milliards reçus par les services de voyage.

Selon le représentant du Service de la culture, des sports et du tourisme, la relance et le développement du tourisme sont essentiels pour le développement économique de la province… mais ce n'est pas une affaire du jour au lendemain : le COVID-19 menace toujours et la relance doit se faire dans le respect des mesures de sécurité et de lutte contre la pandémie. Pour pallier à ces difficultés, les autorités s’associent constamment aux entreprises du secteur pour offrir de nouveaux produits touristiques et attirer de nouveaux visiteurs. Les établissements sont, en outre, encouragés à rénover leurs locaux et à améliorer la qualité de leurs services, tout en continuent à pratiquer la stratégie de réduction des prix pour stimuler la demande. Un défi que toute la région est prête à relever pour continuer à offrir des expériences mémorables aux visiteurs.


Texte et photo : Xuân Lôc-Hoàng Hùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.