Protéger plus que jamais la biodiversité

La Une du numéro 2 de l’année 2023 abordait un sujet hautement important : la préservation de la biodiversité pour assurer notre avenir.

>> Le Fonds mondial pour la nature salue la conservation de la biodiversité au Vietnam

>> Le Vietnam dans le top 16 mondial à la biodiversité la plus riche

>> Renforcer la coopération multipartite dans la conservation de la biodiversité

Elle avait pour but de nous secouer un peu et de nous réconcilier avec la biodiversité, les écosystèmes et l’équilibre entre l’homme et la nature. 2022 avait été marquée par la 15e réunion de la Conférence des Parties (COP15) à la Convention sur la diversité biologique, tenue à Montréal au Canada, le 19 décembre sur un accord historique destiné à guider l’action mondiale en faveur de la nature d’ici 2030. Le Vietnam s’est joint à l’Alliance mondiale pour les océans (GOA en anglais) qui plaide pour la protection de 30% des océans du monde d’ici 2030.

Le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Vo Tuân Nhân, l’a confirmé en ces termes : “Le Vietnam continuera de participer activement aux efforts conjoints visant à protéger la biodiversité mondiale”. “Le pays est toujours prêt à mobiliser toutes les ressources pour mettre en œuvre efficacement sa Stratégie nationale sur la biodiversité”. Il est vrai qu’au Vietnam, il y a urgence car l’érosion de la biodiversité se fait à un rythme alarmant. Et le Vietnam a toujours été sensible à cette question, en ratifiant la Convention sur la biodiversité dès 1994. Beaucoup d’efforts ont été faits depuis, notamment le perfectionnement du cadre juridique.

En devenant membre de la GOA et en participant à la mise en œuvre de l’initiative 30x30, “le Vietnam a intégré des objectifs pertinents dans sa Stratégie nationale sur la biodiversité, dont l’augmentation de 3 à 5% d’ici 2030 de la superficie des aires marines protégées et zones côtières”. Ainsi, dans la région Asie-Pacifique, le Vietnam devient un pays leader dans la conservation de la biodiversité. Le directeur général du Fonds mondial pour la nature (WWF), Marco Lambertini, l’a salué en marge de la COP15 en constatant que “le pays avait pris des mesures drastiques pour tenir ses engagements internationaux en matière de biodiversité”.

Le Fonds mondial pour la nature poursuit sa coordination étroite avec le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement lors de la mise en œuvre des objectifs nationaux de biodiversité. La tâche du Vietnam est immense quand on sait qu’il se classe “16e sur les 25 pays à la biodiversité marine la plus riche au monde, avec plus de 11.000 espèces découvertes dans le pays dont 6.000 espèces benthiques, 2.038 poissons, 225 crevettes marines, 15 serpents de mer, 12 mammifères marins, 5 tortues de mer, 43 oiseaux de mer, 653 algues, 657 zooplanctons, 94 plantes de mangrove, 14 herbiers marins et environ 400 espèces de coraux”. Merci mère nature !

Hervé Fayet/CVN

back to top