Promouvoir l'exportation de textile-habillement

Après le contrôle de l'épidémie de COVID-19, les travailleurs ont retourné au travail, ce qui aide les entreprises de textile-habillement à reprendre leur production. La plupart des entreprises ont des commandes jusqu'à fin septembre. De nombreuses entreprises signent même des contrats jusqu'à la fin de l'année.

>>L'industrie textile vietnamienne retrouve son élan de croissance

>>Le secteur du textile-habillement s’anime

>>Textile-habillement : Vinatex déterminé à augmenter la valeur ajoutée de ses produits

Au cours des cinq premiers mois de l'année, le total des exportations de textile-habillement du Vietnam a atteint 18,7 milliards de d'USD
Photo : VNA/CVN

Selon le président du Conseil d'administration du Groupe national du textile-habillement du Vietnam (Vinatex), Lê Tiên Truong, son établissement vient de terminer le premier trimestre de 2022 avec des résultats commerciaux impressionnants, avec notamment une recette dépassant près de 50% en variation annuelle.

Pourtant, l'industrie textile-habillement en général et Vinatex en particulier fait face à de nombreuses difficultés. Le conflit russo-ukrainien, les relations entre la Russie et l'Occident, et la politique zéro COVID de la Chine ont perturbé l'approvisionnement, fait augmenter les prix des matières premières, les coûts de transport, etc… Ainsi, les entreprises doivent donc prendre des solutions flexibles pour s'adapter en temps opportun aux évolutions du marché.

Afin de promouvoir l'exportation de marchandises, les entreprises doivent continuer à investir et à étendre leur production, fournir suffisamment de matières premières, être prêtes à répondre aux exigences des règles d'origine et profiter des opportunités offertes par les accords de libre-échange de nouvelle génération.

Au cours des cinq premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires des exportations de textile-habillement du Vietnam a atteint 18,7 milliards de d'USD, en hausse de 23,5% en rythme annuel.

VNA/CVN