28/09/2020 17:47
Le gouvernement a publié en août la Résolution N°115/NQ-CP sur les solutions pour promouvoir le développement des industries auxiliaires avec de nombreuses nouvelles politiques qui devraient créer une grande impulsion dans ce secteur.
>>Construction d’un complexe de l'industrie auxiliaire à Quang Ninh
>>Le Vietnam cherche à développer l’industrie auxiliaire dans le contexte de COVID-19
>>Industrie auxiliaire : Vietnam et Japon cherchent des opportunités de coopération

Dans une usine de chaussures de la compagnie Liên Phat, province de Binh Duong (Sud). Photo : VNA/CVN

Selon cette résolution, d'ici 2030, les produits industriels auxiliaires répondront à 70% de la demande de production et de consommation du Vietnam, représentant environ 14% de la valeur de la production industrielle. Et environ 2.000 entreprises seront capables de fournir directement les inputs aux groupes internationaux d’assemblage implantés sur le territoire vietnamien.

Les entreprises vietnamiennes seront en mesure de manufacturer d'ici 2025 des produits industriels auxiliaires hautement compétitifs, répondant à 45% des besoins essentiels de la production et de la consommation nationales, représentant environ 11% de la valeur de la production industrielle du Vietnam.

Pour atteindre ces objectifs, la Résolution N°115/NQ-CP propose notamment les groupes principaux de mesures : élaborer, perfectionner et mettre en œuvre des mécanismes et politiques spécifiques afin de garantir les conditions favorables au développement des industries auxiliaires, manufacturières, de transformation.

Continuer à mettre en œuvre une politique de taux d'intérêt préférentiels à court terme en faveur des entreprises auxiliaires. L'État accordera les subventions d'intérêt (à 5%/an au maximum) pour les prêts à moyen et long termes en faveur d'entreprises de produits industriels auxiliaires.

Promouvoir le développement des marchés nationaux et élargir les débouchés étrangers. Plus précisément, on construit le marché intérieur grâce à des solutions pour le développement des industries de transformation et de fabrication. On envisage également l’expansion des produits nationaux vers des marchés étrangers, en profitant des accords de libre-échange signés.

Soutien aux entreprises industrielles auxiliaires 

Fabrication des composants électroniques à la société EVA dans la zone industrielle Thuy Nguyên, ville portuaire de Hai Phong (Nord).
Photo : VNA/CVN

On applique activement les politiques de soutien aux entreprises industrielles auxiliaires, manufacturières, de transformation. On s’efforce de lever les barrières commerciales, de lutter contre les activités monopolistiques et la concurrence déloyale, de développer des formes de commerce modernes.

Il faut construire et exploiter efficacement des centres techniques pour soutenir le développement industriel auxiliaire dans les localités  du Vietnam, en donnant la priorité à l'innovation, à la recherche et au développement (R&D), au transfert de technologies, au renforcement de la compétitivité, de la productivité et de la qualité des produits, créant des opportunités pour les entreprises vietnamiennes de participer activement aux chaînes de production mondiale.

Il faut mettre l'accent sur l'amélioration des compétences scientifiques et technologiques des entreprises, afin de créer une percée dans les infrastructures technologiques, dans le transfert de technologies, et de renforcer la coopération nationale et internationale dans la recherche, le développement et le transfert de produits et applications scientifiques et technologiques ; promouvoir la commercialisation des produits de recherche scientifique et technologique; renforcer les partenariats public-privé dans la mise en œuvre de projets d'innovation technologique, de recherche et développement.

En même temps, il est nécessaire de développer les ressources humaines grâce à des programmes et plans nationaux d'amélioration des compétences, de promouvoir les liens entre  établissements de formation et entreprises, et relier la formation professionnelle au marché du travail. Il faut aussi développer le système de gestion et assurer la qualité de l'enseignement professionnel et mettre en œuvre un modèle de gestion moderne, rationalisé et professionnel, en appliquant les normes internationales et les technologies de l'information, et  promouvoir  la coopération internationale dans la formation de la main-d’œuvre.

Enfin, il est important de construire et perfectionner le système statistique de données de l'industrie auxiliaire et manufacturière et de transformation pour promouvoir la connexion entre fournisseurs vietnamiens et entreprises multinationales, de renforcer l'efficacité et l'efficience de la gestion de l'État et d'élaborer des politiques de soutien du secteur, d'améliorer la qualité des statistiques, de fournir des informations complètes et exactes, de promouvoir une vaste propagande sur le développement de l’industrie auxiliaire pour attirer l'attention des secteurs, des localités et de toute la société.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Tourisme post-COVID-19 : Dà Nang lorgne le marché singapourien Une conférence en ligne présentant l'offre touristique de Dà Nang sur le marché de Singapour a été organisée lundi 19 octobre par le Service du tourisme de Dà Nang et le Bureau commercial du Vietnam à Singapour.