25/09/2020 18:15
Les experts américains chargés de la quarantaine végétale des fruits exportés vers les États-Unis sont arrivés au Vietnam et ont terminé la mise en quarantaine médicale pour retourner au travail, ce qui permettra de faciliter les exportations des fruits vers les États-Unis.
>>Les exportations vietnamiennes vers l'UE :3,8 milliards d’USD en août
>>Le Vietnam, premier débouché pour le coton américain
>>L’exportation des marchandises en hausse légère en huit mois

Fruits de litchi frais en conserve pour l'exportation. Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

L’information a été annoncée par le Département de protection des végétaux du ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, et de l’ambassade des États-Unis au Vietnam lors d’un point presse donné vendredi 25 septembre à Hô Chi Minh-Ville sur la quarantaine végétale des fruits exportés vers les États-Unis.

Depuis mars dernier, en raison de l’épidémie de COVID-19, les États-Unis ont demandé au personnel du Service d’inspection sanitaire des animaux et des végétaux (APHIS) relevant du Département américain de l’Agriculture de retourner au pays, a fait savoir Hoàng Trung, directeur du Département de protection des végétaux.

En attendant l’arrivée des experts américains, le Département de la protection des végétaux travaille toujours avec l’ambassade des États-Unis pour lui demander de permettre à son personnel de continuer à superviser le traitement de fruits frais par radiation en vue de leur exportation vers le marché américain. Par conséquent, depuis fin mars, le Vietnam a exporté plus de 2.000 tonnes de fruits frais vers les États-Unis, contribuant à soutenir des paysans et entreprises pendant l’épidémie.

L'envoi des experts américains au Vietnam témoigne d'une attention et d'un grand soutien des États-Unis accordé au commerce des produits agricoles vietnamiens.

Les États-Unis est un important partenaire commercial du Vietnam en matière de produits agricoles, a déclaré l’expert américain Tomothy Westbrook chargé de la quarantaine végétale des fruits vietnamiens exporté vers les États-Unis.

Depuis 2008, Washington a appliqué la quarantaine végétale avant l’importation des fruits. Actuellement, le Vietnam est autorisé à exporter vers le marché américain six fruits frais : fruit du dragon, ramboutan, longane, litchi, pomme étoilée et mangue, a-t-il indiqué.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Relance du tourisme à Hanoï La pandémie de COVID-19 est considérée comme contrôlée au Vietnam, en particulier à Hanoï. Ainsi, le tourisme dans la capitale veut saisir l’opportunité de se relancer à toute vitesse en promouvant ses nombreuses activités touristiques et en veillant à la sécurité sanitaire de la ville.