25/09/2020 18:15
Les experts américains chargés de la quarantaine végétale des fruits exportés vers les États-Unis sont arrivés au Vietnam et ont terminé la mise en quarantaine médicale pour retourner au travail, ce qui permettra de faciliter les exportations des fruits vers les États-Unis.
>>Les exportations vietnamiennes vers l'UE :3,8 milliards d’USD en août
>>Le Vietnam, premier débouché pour le coton américain
>>L’exportation des marchandises en hausse légère en huit mois

Fruits de litchi frais en conserve pour l'exportation. Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

L’information a été annoncée par le Département de protection des végétaux du ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, et de l’ambassade des États-Unis au Vietnam lors d’un point presse donné vendredi 25 septembre à Hô Chi Minh-Ville sur la quarantaine végétale des fruits exportés vers les États-Unis.

Depuis mars dernier, en raison de l’épidémie de COVID-19, les États-Unis ont demandé au personnel du Service d’inspection sanitaire des animaux et des végétaux (APHIS) relevant du Département américain de l’Agriculture de retourner au pays, a fait savoir Hoàng Trung, directeur du Département de protection des végétaux.

En attendant l’arrivée des experts américains, le Département de la protection des végétaux travaille toujours avec l’ambassade des États-Unis pour lui demander de permettre à son personnel de continuer à superviser le traitement de fruits frais par radiation en vue de leur exportation vers le marché américain. Par conséquent, depuis fin mars, le Vietnam a exporté plus de 2.000 tonnes de fruits frais vers les États-Unis, contribuant à soutenir des paysans et entreprises pendant l’épidémie.

L'envoi des experts américains au Vietnam témoigne d'une attention et d'un grand soutien des États-Unis accordé au commerce des produits agricoles vietnamiens.

Les États-Unis est un important partenaire commercial du Vietnam en matière de produits agricoles, a déclaré l’expert américain Tomothy Westbrook chargé de la quarantaine végétale des fruits vietnamiens exporté vers les États-Unis.

Depuis 2008, Washington a appliqué la quarantaine végétale avant l’importation des fruits. Actuellement, le Vietnam est autorisé à exporter vers le marché américain six fruits frais : fruit du dragon, ramboutan, longane, litchi, pomme étoilée et mangue, a-t-il indiqué.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Hang Kia - Pà Cò, une destination touristique en plein essor Situées dans le Nord-Ouest à une altitude de 1.200 à 1.500 m au-dessus du niveau de la mer, les communes de Hang Kia et Pà Cò de la province de Hoà Binh bénéficient d’un climat agréable toute l’année, d’une nature généreuse et abritent une importante communauté H'mông.