Promouvoir la réduction rapide et durable de la pauvreté au Vietnam

Selon le rapport sur la pauvreté multidimensionnelle 2021, publié le 28 juillet à Hanoï, le Vietnam est un pionnier en Asie-Pacifique en matière d’application de normes de pauvreté multidimensionnelle pour définir des objectifs, surveiller la situation de pauvreté et élaborer des politiques.

>>Aide au logement pour les ménages pauvres et quasi-pauvres

>>Hô Chi Minh-Ville : poursuite des objectifs de développement durable

Lors de la cérémonie de publication du Rapport sur la pauvreté multidimensionnelle 2021, tenue le 28 juillet à Hanoï
Photo : VNA/CVN

En appliquant de nouvelles normes de pauvreté multidimensionnelle approuvées en 2021, le taux de pauvreté multidimensionnel du Vietnam a augmenté à 9,35% en 2022 contre 5,2% en 2020. C’est-à-dire plus de 10 millions de personnes supplémentaires sont bénéficiaires de politiques sociales et de Programme cible national de réduction durable de la pauvreté pour la période 2021-2025.

Les informations ont été annoncées dans le Rapport sur la pauvreté multidimensionnelle 2021, publié le 28 juillet à Hanoï. Selon ce document, le Vietnam est un pionnier en Asie-Pacifique en matière d’application de normes de pauvreté multidimensionnelle pour définir des objectifs, surveiller la situation de pauvreté et élaborer des politiques.

Le pays a fait des progrès dans la réduction de la pauvreté multidimensionnelle grâce à l'augmentation d'emplois à haute productivité et de services sociaux, à l’élargissement du système de protection sociale.

Le ministre et président du Comité des affaires ethniques, Hâu A Lênh, a espéré que le rapport mentionnera des lacunes et causes de la pauvreté multidimensionnelle chez des minorités ethniques et dans des zones montagneuses au Vietnam, proposant ainsi des orientations et mesures efficaces visant à aider le gouvernement vietnamien à mettre en œuvre des programmes et des politiques relatives aux minorités ethniques.

Participant à l’événement pour annoncer ce rapport à l’occasion de sa visite officielle au Vietnam, Kanni Wignaraja, sous-secrétaire générale et directrice du Bureau régional pour l'Asie et le Pacifique (BRAP) du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a souligné cinq recommandations clés visant à accélérer la réduction de la pauvreté dans toutes ses dimensions au Vietnam. À savoir les investissements et les efforts politiques nécessaires pour encourager et améliorer des emplois à haute productivité, l’amélioration de la fourniture des services sociaux de base, l’élargissement de la protection sociale, et l’accélération des solutions créatives.

Un représentant du groupe de rédacteurs du rapport a partagé des propositions en vue d’atteindre l’objectif de réduction rapide de la pauvreté dans toutes ses dimensions et partout au Vietnam.

Le Rapport sur la pauvreté multidimensionnelle 2021 a été réalisé par le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, le Comité des affaires ethniques, l’Office général des statistiques, avec le soutien du PNUD, le ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce.

Pour la période 2022-2025, une personne est considérée comme pauvre si son revenu mensuel est de 1.500.000 dôngs (65 USD) et 2.000.000 dôngs pour les zones rurales et urbaines, respectivement, et si il/elle est privé d'accès à six services sociaux de base à savoir l'emploi, les soins de santé, l'éducation, le logement, l'eau potable, et l'information.

VNA/CVN