Feuille de route sur l’Espace 2025 de l’enseignement supérieur de l’ASEAN

Le secrétariat de l’ASEAN, le programme SHARE et le groupe de travail de l’ASEAN sur la mobilité dans l’enseignement supérieur (AWGHEM) ont lancé mercredi 27 juillet la Feuille de route sur l’Espace 2025 de l’enseignement supérieur de l’ASEAN et son plan de mise en œuvre.

>>Dialogue politique ASEAN - UE sur leur coopération dans l’enseignement supérieur

>>Créer un espace d'enseignement supérieur résilient et durable pour l'ASEAN

Des participants au 15e dialogue politique SHARE, à Hanoï, le 27 juillet.
Des participants au 15e dialogue politique SHARE, à Hanoï, le 27 juillet.

La Feuille de route sur l’Espace 2025 de l’enseignement supérieur de l’ASEAN est intervenue lors du 15e dialogue politique SHARE intitulé "Envisager l’avenir d’un espace commun d’enseignement supérieur en Asie du Sud-Est", co-organisé en format hybride par le ministère vietnamien de l’Éducation et de la Formation.

"Je suis convaincu que cette feuille de route contribuera à une plus grande harmonisation et une internationalisation de l’enseignement supérieur de l’ASEAN, en particulier en améliorant la connectivité interpersonnelle et en soutenant le renforcement de la Communauté de l’ASEAN", a déclaré le vice-ministre de l’Éducation et de la Formation, Nguyên Van Phuc.

La feuille de route contribue à la vision 2025 de la Communauté de l’ASEAN et au renforcement de la résilience future grâce à une connectivité interpersonnelle améliorée et à un accès et une reconnaissance améliorés de l’enseignement supérieur dans la région de l’ASEAN. Elle envisage un espace d’enseignement supérieur de l’ASEAN résilient et durable qui permet une plus grande harmonisation et une internationalisation des systèmes d’enseignement supérieur de la région.

Elle reflète la nouvelle réalité de l’éducation dans le monde et propose des approches adaptatives et durables pour répondre au contexte changeant de l’enseignement supérieur. Cela comprend l’augmentation de l’accès et de l’inclusion des étudiants à l’offre d’enseignement supérieur internationalisé grâce à la transformation numérique.

VNA/CVN