18/06/2022 07:30
Le Vietnam a déclaré début juin avoir développé un vaccin contre la peste porcine africaine et autorisé sa mise sur le marché. Une première mondiale.
 >>Le Vietnam devient le premier pays à commercialiser le vaccin contre la peste porcine africaine
>>Le Vietnam produit avec succès un vaccin contre la peste porcine africaine
>>Un foyer de peste porcine africaine dans un élevage en Allemagne

NAVET-ASFVAC, le premier vaccin commercial "made in Vietnam" contre la peste porcine africaine
Photo : VNA/CVN

Fabriqué par la Compagnie nationale par actions de médecine vétérinaire (Navetco), NAVET-ASFVAC est le premier vaccin commercial "made in Vietnam" contre la peste porcine africaine (PPA) qui répond aux exigences techniques et garantit la stérilité, la sécurité et l’activité avec une durée d’immunité de six mois.
La PPA est une maladie hémorragique virale hautement contagieuse des porcs domesti-ques et sauvages, apparue pour la première fois en Afrique en 1921. Cette maladie, qui est non transmissible à l’homme, entraîne des pertes économiques majeures en raison de son taux de mortalité jusqu’à 100% et des restrictions commerciales imposées aux pays touchés.

Détectée pour la première fois au Vietnam en février 2019 avant de se propager dans ses 63 villes et provinces, elle avait contraint le pays à abattre environ six millions de porcs, soit environ 20% du cheptel, entraînant des pertes d’environ 1,3 milliard d’USD.

Un vaccin développé depuis 2020

Selon le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Phùng Duc Tiên, depuis l’apparition de la PPA, les scientifiques du monde entier ont publié plus de 4.000 études sur la maladie ainsi que sur le développement de vaccins. Cependant, il n’existait aucun vaccin commercial disponible dans le monde.

La recherche et la production de vaccins ont été confrontées à de nombreuses difficultés et défis ces dernières années telles que compréhension limitée des virus, des mécanismes d’infection, de naissance et des difficultés à trouver les bonnes lignées de culture cellulaire pour pouvoir produire des vaccins commerciaux en grande quantité.

Mais début novembre 2019, les États-Unis ont développé avec succès un virus de la grippe porcine africaine génétiquement modifié pour faciliter la production de vaccins.

Ce fut une étape décisive pour la recherche et la production de vaccins contre la PPA. En novembre 2019, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a envoyé aux États-Unis des responsables du Département de la santé animale pour discuter d’une coopération dans le développement d’un vaccin au Vietnam.
En février 2020, le ministère a demandé au dudit Département de signer un accord de coopération technique conjoint avec l’Institut de recherche agricole du Département américain de l’agriculture.

Cinq mois plus tard, il a autorisé l’importation de la souche antérieure génétiquement modifiée du virus de la PPA. Navetco a alors toute de suite débuté des recherches. Elle a  terminé le programme pilote sur 72 porcs dans des conditions normales avec un taux de réussite de 100%. Le vaccin a été développé à partir d’une souche génétiquement modifiée du virus en supprimant un gène jusque-là non caractérisé, I177L.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a mis en place des Conseils scientifiques à de nombreux niveaux et organisé des réunions avec des scientifiques de premier plan au Vietnam, des gestionnaires et des producteurs de vaccins vétérinaires pour évaluer soigneusement les résultats de recherches et les dossiers d’enregistrement pour la mise en vente du vaccin NAVET-ASFVAC .

Les résultats, après avoir été évalués par des scientifiques indépendants, ont été acceptés et publiés dans le monde et dans de prestigieuses revues scientifiques vietnamiennes.

Le 17 mai 2022, l’Institut de recherche agricole du Département américain de l’agriculture a envoyé une lettre officielle au Département de la santé nationale confirmant que le vaccin NAVET-ASFVAC garantit la sécurité et l’efficacité.

"Ce vaccin est un événement historique qui témoigne des efforts du secteur vétérinaire, des entreprises et des scientifiques vietnamiens dans l’intégration internationale approfondie, la coopération rigoureuse et efficace avec leurs homologues étrangers pour maîtriser les technologies de production de vaccins", a souligné le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement, Phùng Duc Tiên. Selon lui,  ce vaccin contribuera à la fois au développement de l’élevage national et aux exportations.

Coopération efficace Vietnam - États-Unis

 
La production du vaccin NAVET-ASFVAC contre la PPA contribuera au développement à la fois de l’élevage national et des exportations.
 
Photo : VNA/CVN

S’exprimant lors de la récente cérémonie d’annonce des résultats de recherche et de développement du NAVET-ASFVAC, l’ambassadeur des États-Unis à Hanoï, Marc E.Knapper, a insisté sur la coopération efficace entre les deux pays dans divers domaines, contribuant à la réponse aux problèmes mondiaux, tels que la PPA.

Il a également affirmé la volonté des États-Unis de soutenir le développement de nouveaux vaccins pour améliorer la santé humaine et animale. "Les scientifiques américains continueront de coopérer avec le Vietnam pour optimiser les infrastructures vétérinaires afin de mieux contrôler les maladies animales", a-t-il souligné.

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Minh Hoan, a applaudi au succès des recherches sur ce vaccin,  réalisation conjointe de chercheurs du Vietnam et des États-Unis. Il a exprimé l’espoir que la société de production équilibrerait les bénéfices avec les coûts, afin que les agriculteurs nationaux puissent facilement accéder à ce vaccin.

"Pour les producteurs, le porc représente un capital, une épargne, voir un signe de richesse qui permet de faire face à des dépenses tels que les frais de scolarisation des enfants ou les frais médicaux. C’est pourquoi, environ 1,7 million d’élevages familiaux au Vietnam attendent avec impatience ce vaccin", a fait savoir Lê Minh Hoan. 

À l’occasion, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a accordé la licence de mise sur le marché du NAVET-ASFVAC. Il est prévu que d’ici  fin 2022, le pays autorisera la commercialisation de deux autres vaccins contre cette même maladie.

Jusqu’à maintenant, le Vietnam compte trois compagnies capables de mener des recherches et  produire des vaccins contre la PPA que sont NAVETCO, AVAC, Dabaco.

Huong Linh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Environ 260 stands attendus au Salon touristique international 2022 Environ 260 stands, dont 50 de l’étranger, seront installés au Salon touristique international de Hô Chi Minh-Ville 2022 (ITE-HCMC 2022), a annoncé le comité d’organisation lors d’une conférence de presse donnée mardi 16 août dans la mégapole du Sud.