07/02/2021 20:42
La crise sanitaire liée au COVID-19 oblige beaucoup d’étudiants étrangers à rester au Vietnam pendant les vacances du Têt du Buffle. Pour qu’ils se sentent moins seuls pendant cette fête des retrouvailles, les universités leur proposent diverses activités, lesquelles tiennent bien évidemment compte des exigences du protocole sanitaire mis en place par le gouvernement.
>>Des étudiants étrangers accueillent le Têt
>>Des étudiants sans vacances d’été

Des étudiants étrangers apprennent à confectionner des banh chung.
Photo :  BK/CVN

Du 10 au 16 février, comme les cafétérias et les services de restauration seront fermés, les universités autoriseront les étudiants à se faire à manger dans leurs internats, chose qui leur était jusque-là interdite, de façon à prévenir les incendies.

Une trentaine d’étudiants laotiens, cambodgiens et mongols de l’Université Thuy Loi, à Hanoï, seront ainsi présents sur le campus pendant le Têt. Chacun recevra des cadeaux et surtout des spécialités culinaires typiques du Nouvel an lunaire, nous indique Dang Huong Giang, du service des affaires étudiantes.

"Comme il s’agit de leur faire découvrir les saveurs du Têt, on va leur préparer un festin avec tous les plats traditionnels tels que le banh chung, le pâté de porc, la mortadelle, les friandises et les fruits confits. Comme les restaurants et les supermarchés seront fermés, on va dire aux étudiants de faire des stocks pour toute une semaine… Et naturellement, on leur a conseillé de ne pas sortir du campus, pour ne pas prendre de risques inutiles", explique-t-elle.   

À l’Université nationale de Hanoï, la commission d’administration de l’internat est fin prête pour le séjour de la soixantaine d’étudiants internationaux qui y sont hébergés.

"C’est la première fois que les étudiants étrangers restent au Vietnam pendant le Têt. Nous les avons informés des mesures préventives de base. Nous offrirons à chacun une bonbonne d’eau potable et un banh chung. Notre centre hospitalier a même préparé des scénarios d’intervention au cas où ces étudiants présenteraient des symptômes". 

À l’Université de Hanoï, le nombre d’inscriptions aux dortoirs pendant le Têt a fortement augmenté. La direction de l’établissement a disposé une salle collective permettant aux étudiants de célébrer le Nouvel An lunaire, comme nous l’explique Nguyên Quyêt Thang, sous-chef de la commission d’administration de l’internat.

"Au rez-de-chaussée de l’internat, nous avons un magasin de proximité qui propose des produits de première nécessité et de la nourriture de base. Nous avons également une cuisine réservée aux étudiants. Nous avons préparé une salle collective où les étudiants pourront fêter le Têt avec les enseignants", nous dit-il.

Pendant les jours fériés, une équipe du personnel de l’université sera disponible 24 heures sur 24 afin d’intervenir si nécessaire.
VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.