09/10/2021 08:30
Les Dao rouges de Tuyên Quang ont su conserver leurs valeurs culturelles distinctes, notamment en matière vestimentaire. Leurs femmes créent des tenues traditionnelles caractéristiques qui ne peuvent être confondues avec celles d’aucun autre groupe ethnique.
>>Le câp sac des Dao rouges
>>Le Têt coloré des Dao Rouges
>>La flûte à nez des Dao Rouges

Femmes et fille Dao rouges en tenue traditionnelle. 

Dans cette province montagneuse du Nord, l’ethnie Dao compte environ 90.600 représentants, répartis en neuf groupes dont les Dao rouges qui habitent principalement dans les communes de Son Phu, Sinh Long, Nang Kha (district de Na Hang) et Thô Binh (district de Lâm Binh). L’art de la décoration des costumes traditionnels des Dao rouges des districts de Na Hang, Lâm Binh, Son Duong, Chiêm Hoa et Hàm Yên de Tuyên Quang a été reconnu l’an passé comme "patrimoine culturel immatériel national" par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Pour les Dao rouges, le vêtement est l’un des premiers facteurs d’identification et de distinction avec les autres groupes ethniques. Leur tenue traditionnelle a cinq couleurs de base : bleu, jaune, blanc, noir et rouge, cette dernière étant particulièrement prééminente car, selon leur tradition, elle représente le bonheur, la chance, l’aisance et un bon cheminement dans la vie comme au travail.

La particularité de leur tenue, notamment celle des femmes, réside dans les motifs décoratifs brodés à la main de manière méticuleuse. Ceux-ci sont propres à l’imagination de leur créateur et représentant des images familières de la vie quotidienne (fleurs, plantes, montagnes ou animaux...) les rendant uniques. Aucune tunique ne ressemble à une autre. Tout un art de la broderie fine aux motifs sophistiqués et lignes délicates combinée aux techniques du crochet et du point de croix.

Dès le plus jeune âge, entre 9 et 10 ans, les filles apprennent de leur grand-mère et de leur mère à confectionner leur tunique. Pour réaliser une tenue digne de ce nom, une année entière de travail est nécessaire.



Texte et photos : Nam Suong - Quang Đan/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Quang Nam et Dà Nang prêtes à accueillir les touristes internationaux La ville de Dà Nang (Centre) envisage l'accueil des touristes étrangers à partir de novembre dans le contexte que la pandémie de COVID-19 est sous contrôle. De son côté, la province de Quang Nam a soumis une demande écrite au Premier ministre sur l'accueil des visiteurs internationaux.