03/09/2021 22:48
Le Vietnam est prêt à travailler de concert avec les autres pays à l’élaboration d’un accord sur la pollution plastique des océans sur la base du droit international, pour une planète verte, pacifique, stable et prospère.
>>Le monde au chevet d'une nature en danger au congrès de l'UICN
>>L'essence au plomb officiellement éradiquée de la planète
>>Le Vietnam s’emploie à renforcer la gestion des déchets plastiques

Nguyên Quê Lâm, directeur général adjoint du Département des mers et des îles du Vietnam.
Photo : CPV/CVN

Lors de la séance d’ouverture de la conférence ministérielle sur la pollution plastique et les déchets marins conjointement organisée par l’Allemagne, l’Équateur, le Ghana et le Vietnam à Genève, les 1er et 2 septembre 2021, le directeur général adjoint du Département des mers et des îles du Vietnam, Nguyên Quê Lâm, a déclaré que le Vietnam était prêt à travailler de concert avec les autres pays à l’élaboration d’un accord sur la pollution plastique des océans sur la base du droit international, pour une planète verte, pacifique, stable et prospère.

Selon le responsable vietnamien, la pollution plastique et les déchets océaniques sont un problème mondial urgent, menaçant les écosystèmes, la qualité de l’environnement et le cadre de vie des personnes et des espèces vivantes.

La réalité oblige le monde à agir de toute urgence pour s’attaquer à ce défi avant qu’il ne soit trop tard, a-t-il souligné.

Conscient de l’importance de résoudre le problème lié à la pollution plastique des océans, le gouvernement vietnamien accorde une attention particulière à l’amélioration des politiques et des lois sur la protection de l’environnement.

Le Vietnam a également mis en œuvre des actions pratiques, à savoir le renforcement de la sensibilisation de la population à l’élimination des produits en plastique et la création d’un partenariat favorisant la coopération entre les fabricants et les agences gouvernementales dans la résoudre la pollution plastique.

À cette occasion, le représentant du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement a appelé les participants à échanger sur les solutions visant à mobiliser l’implication des pays dans la résolution de la pollution plastique et des déchets océaniques. Il a également plaidé pour la création des modèles de production et de consommation durable de produits en plastique.

Cette conférence vise à créer une dynamique et une volonté politique afin de mettre en place une stratégie mondiale cohérente pour mettre fin aux déchets marins et à la pollution plastique. Elle a également pour but de fournir une plate-forme pour des consultations informelles avant la 5e réunion de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement (UNEA), en s’appuyant sur les tâches des 3e et 4e sessions de l’UNEA sur la lutte contre les déchets marins et les microplastiques.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.