Cza : JULIEN
Plus d'études cardiovasculaires post-COVID

Du 16 au 18 septembre, dans la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud), l’Hôpital universitaire de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville a organisé sa conférence scientifique annuelle sur le thème des "Nouvelles tendances dans le traitement des maladies cardiovasculaires".

>> Traitement des maladies cardiovasculaires pour les patients atteints de COVID-19

>> Cân Tho : première conférence internationale sur la cardiologie

>> Mise en service d’un centre cardiovasculaire pour enfants à Hô Chi Minh-Ville

La conférence scientifique annuelle sur les maladies cardiologiques a eu lieu du 16 au 18 septembre à Bà Ria-Vung Tàu (Sud).

La conférence annuelle sur le traitement des maladies cardiovasculaires était un forum scientifique prestigieux pour les médecins, surtout les spécialistes en cardiologie, qui mettent à jour de nombreuses nouvelles techniques médicales, en particulier pour les symptômes cardiovasculaires et les complications post-COVID 19.

La conférence cette année a reçu 153 rapports d’experts en matière de cardiologie et de métabolisme au Vietnam, couvrant trois domaines : la chirurgie cardiovasculaire, la cardiologie interventionnelle et la médecine interne cardiovasculaire. Environ 700 participants y étaient présents.

Selon le Prof. Truong Quang Binh, directeur du Centre de cardiologie et directeur adjoint de l’Hôpital universitaire de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville, la conférence scientifique sur le traitement des maladies cardiovasculaires s'est tenue pour la première fois en 2015. Depuis, elle est considérée comme un forum scientifique prestigieux pour le personnel médical à travers le pays.

Au fil des organisations, sa qualité professionnelle s'est de plus en plus affirmée avec l'augmentation de la qualité des rapports et du nombre d'intervenants et de participants. Afin de créer les meilleures conditions pour les invités, les activités des ateliers se passaient soit en présentiel, soit en ligne via la plateforme Zoom.

Dans les rapports scientifiques, les experts ont mentionné la prévention et les traitements des problèmes cardiaques tardifs après une infection au COVID-19 qui peuvent survenir chez tous les patients, avec ou sans antécédents ou facteurs de risques cardiovasculaires, ayant été hospitalisés ou non.

Texte et photo : Quang Châu/CVN