Grand succès pour l’opération d’une fracture compliquée et rare de la mâchoire

Récemment, un adolescent français de 16 ans qui a été admis à l’hôpital FV suite à un accident durant son voyage, se brisant les bilatérales du condyle mandibulaire et le déplaçant vers l'intérieur avec une luxation bilatérale de l'articulation temporo-mandibulaire.

>> L'hôpital FV a obtenu une deuxième certification internationale de qualité JCI

>> COVID-19 : l'hôpital FV vaccine la communauté française dans le Sud

Un adolescent français s'est gravement blessé au niveau du condyle mandibulaire. 
Photo : CTV/CVN

Le patient H.D.R., 16 ans, a subi un grave traumatisme à la mâchoire et aux dents qui l'empêchait de parler, d'avaler et de pouvoir fermer la bouche.

Grâce à différentes radios, le docteur Nguyên Thanh Tùng, chef du Département de dentisterie et de chirurgie maxillo-faciale de l’hôpital FV a diagnostiqué une fracture des deux condyles de la mâchoire inférieure, une fracture de la mâchoire dans la zone du menton droit, une fracture des dents supérieures de devant, une mâchoire raide et un mouvement limité de la mâchoire.

En raison d'une blessure à la tête, le patient souffrait de vertiges et de nausées, de sorte que les médecins du Département de dentisterie et de chirurgie maxillo-faciale et de celui de neurochirurgie doivent le surveiller pendant deux jours avant d'effectuer la chirurgie maxillo-faciale.

Le pronostic demeurait incertain car la zone lésée a beaucoup de nerfs et de vaisseaux sanguins.

Si la chirurgie était mal faite, elle aurait pu entraîner des complications, provoquant une paralysie faciale, une distorsion de la bouche en raison d’os mal ajustés sur leur position d'origine. 

Si par malheur les os fracturés bougeraient, ils auraient provoqué des saignements incontrolables.

Heureusement, l’opération a réussi. Le patient n'a pas trop perdu de sang et la zone postopératoire n'a pas eu besoin d'être drainée. Le patient s'est rétabli, a bien réagi et n'a présenté aucune complication, y compris des signes de paralysie faciale temporaire.

Normalement, le temps de récupération d'un cas de lésion osseuse est de 4 à 6 mois. Cependant, la blessure du patient étant assez compliquée, il a été nécessaire de fixer davantage la mâchoire pour la stabiliser. Ce patient n'ayant que 16 ans, ses os continueront de croître, donc la capacité de récupération sera plus rapide. Après une semaine, il a pu faire quelques mouvements de la mâchoire.

Minh Thu-Quang Châu/CVN