16/04/2021 17:02
>>Huit volontaires de sécurité tués dans une attaque dans le Sahel
>>Le chef de l'ONU appelle à un financement stable et prévisible pour le maintien de la paix au Sahel

La Force conjointe du G5 Sahel a annoncé jeudi 15 avril avoir arrêté plus de 50 terroristes présumés depuis le début avril lors d'opérations menées dans la zone des trois frontières (Burkina Faso-Mali-Niger). L'opération la plus importante a vu le 8e bataillon de la FC-G5S démanteler le 11 avril un camp d'entraînement terroriste près de Torela au Burkina Faso, à quelques kilomètres de la frontière avec le Mali, a-t-elle indiqué dans un communiqué. À cette occasion, 33 terroristes présumés ont été capturés, deux fusils d'assaut récupérés et une dizaine de motos détruites. La Force conjointe du G5 Sahel est une force régionale qui a pour mission de lutter contre les terroristes dans les régions frontalières communes aux pays de ce groupe réunissant le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad en étroite coordination avec toutes les forces nationales et la force française Barkhane.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi