Plus de 2.000 personnes participeront à la grande démonstration de xoè Thai

Plus de 2.000 personnes participeront à la grande démonstration de danse xoè de l'ethnie Thai (xoè Thai) du Vietnam, lors de la cérémonie de réception de reconnaissance par l’UNESCO comme patrimoine immatériel représentatif de l'humanité, prévue fin septembre prochain à Yên Bai.

>>La xoè Thai classée patrimoine culturel immatériel de l’humanité

>>L’art de la danse xoè des Thaï, le cœur sur la main

Démonstration de xoè Thai à Yên Bai (Nord).

L'événement sera organisé, le 24 septembre au stade du chef-lieu de Nghia Lô, par la province de Yên Bai (Nord), a déclaré Lê Thanh Binh, directrice du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme.

De diverses activités auront lieu à cette occasion, avec la participation des provinces de Diên Biên, Lai Châu et Son La, a-t-elle précisé.

Le 15 décembre, dans le cadre de la 16e session du Comité intergouvernemental de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, ayant lieu du 13 au 18 décembre 2021 à Paris, l'art Xoè Thai a été inscrit par l'UNESCO dans la Liste représentative des Patrimoines culturels immatériels de l'humanité.

En langue thai, "xoè" signifie danse avec des mouvements symbolisant les activités humaines dans les rituels, les activités culturelles, la vie et le travail.

La danse xoè est joué dans les cérémonies, les mariages, les festivités et les événements culturels de la communauté. La dance est pratiquée par les Thai dans quatre provinces montagneuses du Nord de Yên Bai, Lai Châu, Son La et Diên Biên. Elle se décline en 36 variantes, dont six souvent exécutées lors de cérémonies importantes.

Selon le Comité intergouvernemental, le dossier de l'art xoè Thai du Vietnam a satisfait aux cinq critères énoncés par l'UNESCO, à savoir : xoè Thai se conforme à la définition du patrimoine culturel immatériel décrite dans la Convention de 2003 ; l'inscription à la Liste mondiale contribuera à assurer la popularité du xoè Thai et la prise de conscience de l'importance de ce patrimoine culturel immatériel ; les mesures de conservation proposées par le Vietnam sont capables de préserver et de promouvoir ce patrimoine ; le dossier du xoè Thai a été nommé avec le libre arbitre et le consentement de la communauté concernée; il a été inclus dans un inventaire du patrimoine culturel immatériel de l'État qui le propose, conformément à la Convention de 2003.

La reconnaissance de cet art folklorique en tant que représentant du patrimoine immatériel de l'humanité affirme cette fois la riche identité culturelle du peuple vietnamien, ainsi que la cohésion communautaire, le respect de la diversité culturelle. La reconnaissance par l’UNESCO renforce aussi la présence du Vietnam sur la carte culturelle immatérielle du monde.

VNA/CVN