29/09/2021 18:18
Le légendaire boxeur philippin Manny Pacquiao, candidat à la présidentielle, a annoncé mercredi 29 septembre qu'il raccrochait les gants après plus de 25 ans de carrière professionnelle.
>>Le boxeur Manny Pacquiao se déclare candidat à la présidentielle de 2022 aux Philippines
>>Boxe: un nouveau combat entre Pacquiao et Mayweather en perspective
>>Boxe : le frelon Horn pique Pacquiao pour s'emparer du titre WBO des welters

Le boxeur philippin Manny Pacquiao, à Manille le 19 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Champion du monde en huit catégories de poids différentes et sénateur, Pacquiao qui, à 42 ans, ambitionne de succéder au président philippin Rodrigo Duterte, a reconnu que cette décision a été "la plus difficile" de sa vie. "C'est dur pour moi d'accepter que ma carrière de boxeur est terminée", a déclaré Manny Pacquiao dans un message vidéo posté sur Twitter, vite devenu viral. "Aujourd'hui, j'annonce ma retraite".

Cette déclaration intervient dix jours après que le boxeur, devenu un héros national, s'est déclaré candidat à l'élection présidentielle de mai 2022 aux Philippines. Pacquiao, qui a grandi dans la rue avant de devenir une star internationale, a annoncé sa candidature quelques semaines après son dernier combat professionnel, une défaite le 22 août à Las Vegas face au Cubain Yordenis Ugas.

Il avait débuté sa carrière professionnelle en janvier 1995 avec une bourse de 1.000 pesos (19 euros) avant d'amasser une immense fortune estimée à plus de 500 millions d’USD. Le boxeur, marié et père de cinq enfants, a remercié ses millions de fans à travers le monde. Il a également tenu à rendre un hommage particulier à son entraîneur de longue date, Freddie Roach, affirmant qu'il le considère comme un membre de "(sa) famille, un frère, un ami".

Pacquiao est entré en politique en 2010, quand il a été élu député, avant de devenir sénateur en 2016. Il a parfois déclenché des controverses par ses déclarations favorables à la guerre anti-drogue menée par le gouvernement ou hostiles à l'homosexualité.

"Changer plus de vies"

Dans son message vidéo, il a affirmé que la boxe lui a donné "la chance de se battre pour sortir de la pauvreté" et "le courage de changer plus de vies". "Je n'oublierai jamais ce que j'ai fait et accompli dans ma vie. Je ne peux pas imaginer que je viens d'entendre la cloche finale" qui sonne la fin de la rencontre, a ajouté le champion, considéré comme l'un des meilleurs boxeurs de tous les temps.

Il est extrêmement populaire dans l'archipel de 110 millions d'habitants où sa générosité et son ascension, alors qu'il est né dans une extrême pauvreté, sont profondément admirés. Alors qu'il s'apprête à devenir officiellement candidat à l'élection présidentielle, Pacquiao a promis de s'attaquer à la pauvreté et à la corruption pour tenter de séduire les électeurs avec sa propre histoire.

Après deux mandats de député et un de sénateur, l'élection du boxeur à la fonction suprême n'est pas irréaliste même si elle est loin d'être assurée. Les fans voient en Pacquiao la preuve vivante que les personnes qui travaillent dur peuvent réussir, quelles que soient leurs origines.

Mais ses détracteurs accusent le quadragénaire de manquer d'intelligence et de ne pas souvent siéger au Sénat, ce qui suscite des interrogations quant à sa capacité à diriger l'archipel. Il s'est publiquement heurté à Duterte dernièrement, au sujet de la corruption officielle et de la gestion d'un différend maritime avec Pékin, et cela pourrait lui coûter des soutiens, car le président actuel reste extrêmement populaire.

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Hô Chi Minh-Ville promeut ses atouts touristiques sur les plateformes en ligne Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville se déroule du 4 au 25 décembre avec de nombreuses activités organisées à la fois en présentiel et en ligne.