14/05/2019 12:24
La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine est repartie de plus belle lundi 13 mai avec l'annonce de représailles chinoises aux droits de douanes américains mais Donald Trump a distillé une note d'espoir en évoquant une rencontre potentiellement "fructueuse" avec son homologue chinois Xi Jinping.
>>Pékin et Washington espèrent sauver leur accord commercial
>>En plein de bras de fer avec Trump, le commerce chinois fait grise mine
>>Le président américain défend les tarifs contre la Chine 

Chronologie des relations commerciales entre les États-Unis et la Chine.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous nous rencontrerons au Sommet du G20 au Japon", fin juin, a déclaré le président américain. "Ce sera probablement une rencontre très fructueuse", a-t-il ajouté. Le locataire de la Maison Blanche a en outre indiqué qu'aucune décision n'était encore prise sur l'éventualité d'imposer des droits de douane supplémentaires à la quasi totalité des importations venant de Chine. Pour l'heure, il a chargé son négociateur en chef Robert Lighthizer d'enquêter sur l'opportunité de le faire.

Plus tôt lundi 13 mai, le gouvernement chinois avait annoncé que les tarifs douaniers allaient être augmentés, à partir du 1er juin, à 10%, 20%, voire jusqu'à 25% sur un ensemble de marchandises américaines déjà taxées, jetant un nouveau coup de froid sur les places boursières. De nouvelles négociations visant à mettre un terme à la guerre commerciale bilatérale s'étaient achevées la semaine dernière à Washington sans accord. Pour autant, les deux parties avaient appelé à poursuivre le dialogue.

"Nous travaillons sur des dates" pour de nouvelles négociations qui devraient se dérouler à Pékin, a déclaré lundi 13 mai le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin. "Rien n'est confirmé pour le moment", a-t-il ajouté alors qu'une nouvelle rencontre avait été évoquée dès vendredi 10 mai par le vice-premier ministre chinois Liu He, sans avancer de date. Le ministre de Donald Trump s'est en revanche refusé à faire des commentaires sur les représailles chinoises annoncées lundi 13 mai.

Les États-Unis avaient porté le 10 mai à 25% les droits de douane punitifs sur des marchandises chinoises représentant 200 milliards de dollars d'importations annuelles. Et pour maintenir la pression, la procédure en vue d'augmenter des tarifs douaniers sur la quasi-totalité des produits chinois (près de 540 milliards en 2018) a été lancée. "La Chine espère que les États-Unis retourneront sur la bonne voie des consultations économiques et commerciales bilatérales", a réagi Pékin. Le gouvernement chinois avait déjà menacé de prendre des "représailles nécessaires".

L'échéance du 1er juin, soit dans près de trois semaines, semble toutefois indiquer que Pékin souhaite donner aux deux pays le temps de parvenir à un éventuel accord.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Côn Co, une perle verte au milieu de mer À 30 km du littoral Vinh Linh de la province centrale de Quang Tri, l'île de Côn Co s'étend sur une petite superficie de 4 km². Réputée pour être un fief pendant la 2e guerre du pays, elle est aujourd’hui reconnue pour sa beauté et sa biodiversité.