02/12/2021 13:00
Un colloque sur le partage d'expériences pour promouvoir l'assistance aux victimes des mines en 2021, organisé par le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, a eu lieu récemment à Hanoï.
>>Quang Tri vise à devenir la première province nettoyée des UXO
>>Des ONG étrangères s'associent pour aider Quang Binh à éliminer les UXO

Des délégués participent au colloque. Photo : TP/CVN 

S'exprimant lors du colloque, le vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales du Vietnam, Nguyên Ba Hoan, a informé qu'environ 800.000 tonnes de munitions non explosées (UneXploded Ordnance, UXO, en anglais) étaient encore disséminées sur 6,1 millions d'hectares (18,8% du territoire national). Depuis 1975, les bombes et mines non explosées ont fait plus de 40.000 morts et 60.000 autres blessés.

Le vice-ministre Nguyên Ba Hoan a souligné que la garantie des droits des personnes handicapées en général et des victimes d'UXO et des produits chimiques toxiques en particulier demeure toujours l'une des principales priorités du Vietnam.

En 2020, le budget de l'État a alloué 17.696 milliards de dôngs aux localités pour fournir des allocations mensuelles et acheter des cartes d'assurance maladie en faveur des bénéficiaires de la protection sociale et 374 milliards de dôngs pour la mise en œuvre de la politique d'éducation des personnes handicapées, y compris les victimes d'UXO.

Le représentant résident adjoint du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, Patrick Haverman, a souligné l'importance du développement et du perfectionnement d'un logiciel électronique pour collecter des données sur les victimes des mines. Grâce à ce logiciel, les unités de gestion seront en mesure de gérer les données sur les victimes et les familles affectées par les mines et les munitions non explosées, afin de planifier un programme national d'action contre les mines.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La peinture sur soie dans l’histoire des beaux-arts du Vietnam

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.