Pakistan : environ 4.000 cas de maladies infectieuses signalés en 24 heures

Au moins 3.963 nouveaux cas de diarrhée, d'infections cutanées et de paludisme ont été signalés au cours des dernières 24 heures dans la province la plus touchée par les inondations de Balouchistan, alors que le Pakistan fait face aux conséquences des pluies de moussons dévastatrices.

>> Pakistan : 54 morts et 6 blessés en 24 heures dans les inondations

>> Une épidémie de dengue fait 27 morts dans le Sud du Pakistan

Des garçons jouent dans les eaux de crue sur l’autoroute principale de l’Indus, suite aux inondations à Sehwan, au Pakistan, le 15 septembre.
Photo : Reuters/CVN

Le Balouchistan a signalé 3.963 nouveaux cas de maladies virales au cours des dernières 24 heures, dont 947 cas de diarrhée, 77 cas de choléra, 1.055 cas d'infections respiratoires, 165 infections oculaires et 675 cas de paludisme, ont précisé des sources médicales.

Les eaux de crue stagnantes ont entraîné des cas généralisés d'infections cutanées et oculaires, de diarrhée, de paludisme, de fièvre typhoïde et de dengue dans de nombreuses provinces du Pakistan, provoquant des risques pour la santé des habitants du Pakistan.

Le bilan total de morts à cause des pluies de mousson et des inondations de cette saison depuis la mi-juin s'élevait à 1.600 et plus de 13.000 blessés, ont indiqué les autorités.

En outre, 1,9 million de maisons ont été détruites, tandis qu'environ 935.700 animaux d'élevage ont péri dans les pluies et les inondations à travers le pays, a précisé la même source.

Les opérations de sauvetage menées par l'Autorité nationale de gestion des catastrophes, d'autres organisations gouvernementales, des volontaires et des organisations non gouvernementales sont en cours dans les zones touchées par les inondations.

APS/VNA/CVN

back to top