Opportunités et défis liés à l’achat des noix de cajou brutes d’Afrique

Le ministère des Affaires étrangères a organisé lundi 12 décembre à Hanoï le séminaire "Coopération dans le commerce de la noix de cajou brute avec l'Afrique et solutions pour assurer l'approvisionnement du Vietnam".

>> Les exportations de noix de cajou du Vietnam font face à une forte concurrence

>> Les noix de cajou vietnamiennes souffrent à l’export

>> Les entreprises vietnamiennes appelées à investir en Afrique de l’Ouest

Transformation de noix de cajou pour l'exportation.
Photo : VNA/CVN

Le séminaire visait à évaluer la situation actuelle, les opportunités et les défis liés à l'importation de noix de cajou brutes d'Afrique dans le passé, et en même temps à discuter des orientations et des solutions dans les temps à venir.

Dans son discours, le vice-ministre des Affaires étrangères, Pham Quang Hiêu, a souligné que le commerce de ce produit et la coopération dans sa production et sa transformation font partie des contenus importants de la coopération avec les pays africains dans les temps à venir.

Selon les les délégués, les entreprises vietnamiennes devraient bientôt avoir une vision à long terme, une nouvelle approche dans la coopération commerciale de la noix de cajou avec l'Afrique pour développer durablement cette filière.

Des représentants d'entreprises ont proposé un certain nombre d'orientations et de solutions telles que l'établissement d’une chaîne de développement durable dans la coopération commerciale de la noix de cajou ; la coopération tripartite prévue dans la production et la transformation de la noix de cajou avec l'Afrique ; la création des coentreprises et de coopération avec des partenaires locaux ; l'établissement des des bureaux de représentation en Afrique pour en savoir plus sur le marché ; la modification étape par étape de la stratégie de développement de la filière conformément à la nouvelle tendance du marché mondial de la noix de cajou ; la priorité au développement des matières premières nationales...

Le Vietnam est le premier exportateur mondial d’amande de cajou depuis 15 ans, représentant 80% des exportations mondiales d'amandes de cajou.

Les importations de noix de cajou brutes ont également augmenté sans cesse, atteignant un niveau record de 2,9 millions de tonnes (en 2021), soit une augmentation de 7,4 fois par rapport à 2011 et une hausse moyenne de 64%/an.

Les principaux fournisseurs de noix de cajou brute au Vietnam sont les pays d’Afrique de l’Ouest (la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigeria), le Cambodge et l’Indonésie. 

VNA/CVN

back to top