Accélérer la transition numérique dans l’agriculture hi-tech

En fin 2021, le Vietnam comptait plus de 4.600 coopératives agricoles utilisant les hautes technologies dans la production. Beaucoup d’entre elles investissent dans l’innovation technologique, en termes d’outils de gestion ou de production, et dans des promotions commerciales.

>> Coup de pouce pour l’agriculture hi-tech de Long An

>> Les modèles de crevetticulture hi-tech en pleine expansion

L’Union des coopératives du Vietnam, en collaboration avec l’organisation Britannique Oxfam, a mené l'an passé une enquête auprès de 153 coopératives dans trois provinces et villes pour évaluer leurs activités, leurs forces et faiblesses en termes de transition numérique et d'utilisation de l’informatique dans la gestion, la production et la commercialisation.

Cette année, l'Union des coopératives du Vietnam a coopéré avec l'Institut Rosa-Luxembourg pour mener un sondage auprès de 160 coopératives, 240 employés et membres dans 12 provinces et villes sur l'impact du COVID-19 et la résilience des coopératives après la pandémie. Ils ont aussi analysé l’application des hautes technologies et la transformation numérique.

Selon les résultats des études, concernant le besoin d’informatique dans leurs opérations, les coopératives sont conscientes de l'importance d'appliquer l'informatique et le numérique dans les activités de gestion et d'exploitation. Elles comprennent l’importance des ordinateurs, smartphones, et logiciels, cependant, dans la pratique, ces outils technologiques ne sont utilisés qu'à un faible niveau.

"L'accès limité à la haute technologie est l'une des plus grandes difficultés des coopératives agricoles dans le contexte de la pandémie de COVID-19. La pandémie a eu fort impact sur de nombreux domaines des coopératives, retardant la transition numérique et l'application de l'informatique et de la haute technologie. Néanmoins, les coopératives comprennent l’intérêt de transformer leurs méthodes de gestion et de production", a déclaré l'Union des coopératives du Vietnam.

Créée en 2017, la coopérative Dà Lat Sunfood dans la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), compte 433 membres sur plus de 200 ha de terres agricoles. Les procédés de production avancés sont mis en pratique sur l’ensemble des cultures avec de nouvelles variétés, des techniques de culture maraîchère sur substrats, des techniques d'irrigation par aspersion, par goutte à goutte, ou en culture hydroponique.

L’application de hautes technologies associée à la transformation numérique est irréversible pour améliorer la qualité des produits agricoles.
Photo : Truong Giang/CVN

Respecter strictement les processus de culture

Selon Pham Ngoc Thach, président du Conseil d'administration de Sunfood, les membres de la coopérative suivent strictement les processus pour s'assurer que la qualité est constante et conforme aux normes, en particulier que les résidus de pesticides ne dépassent pas le seuil autorisé. Ils s’assurent aussi et que les récoltes suivent le plan de production annuel moyen de 3.600 tonnes/an.

Actuellement, sa coopérative assure l'approvisionnement pour plus de 37 provinces et villes du pays avec 600 points de vente au détail. En outre, les produits labellisés SUNFOOD DALAT CO.OP sont vendus aux consommateurs sur l'application Sunfood.

"Dans son mode de fonctionnement, la coopérative se met régulièrement à jour, applique des technologies nouvelles et utilise des machines modernes pour augmenter la productivité et la qualité de ses produits ainsi que son efficacité commerciale. Nous nous concentreons aussi sur la formation des techniciens et travailleurs. L'utilisation de machines automatiques de fertilisation et d'irrigation a contribué à une réduction de 40% des délais de production et des coûts de main-d’œuvre", a partagé M. Thach.

La production maraîchère de hautes technologies de la coopérative Sunfood Dà Lat.
Photo : CTV/CVN

Selon M. Thach, la mise en place de la transition numérique sera une tendance inévitable pour améliorer la compétitivité des coopératives et de ses membres. Depuis sa création, sa coopérative a accordé une importance particulière au processus de production et de consommation des produits.

Aujourd’hui, ses plantations sont entièrement gérées via un logiciel, de l'arrosage, à la fertilisation, au réglage de la température et de l'humidité, tout est contrôlé à distance avec un smartphone.

Truong Giang/CVN

back to top