Nécessité de réinstaurer le code des régions de matières premières

Les indicatifs régionaux accordés aux plantations de durians sont de plus en plus nécessaires pour répondre à la demande des marchés étrangers. La ville de Cân Tho (Sud) accélère, par conséquent, le processus de remise des indicatifs régionaux à ce fruit vedette.

>> Cân Tho exportera le premier lot de durians vers la Chine l'année prochaine

>> Les exportations agricoles devraient atteindre 55 milliards d’USD en 2022

Portes ouvertes pour les durians issus de la ville de Cân Tho attachés aux indicatifs régionaux.

Lors du colloque ayant pour thème "Développer les durians attachés au code de région", récemment tenu dans la ville de Cân Tho, Nguyên Ngoc Hè, vice-président de la ville de Cân Tho a souligné que les organismes compétents de la ville soutenaient activement et sensibilisaient les horticulteurs à la production concentrée en masse et à grande échelle. L’accent est mis sur le tri de variétés et sur une production appliquant des hautes technologies s’orientant vers la sécurité alimentaire, conformément aux normes VietGap et GlobalGap, particulièrement les produits plus recherchés par le marché et les entreprises.

Selon M. Hè, l’organisation de ce colloque est primordial pour contribuer à trouver des solutions pour le développement durable des durians, promouvoir le développement des plantations avec des indicatifs régionaux associés à la consommation, et pour mettre en place un lien de production entre les horticulteurs.

Solutions pour développer durablement les durians

La ville de Cân Tho compte environ 2.500 ha de durians, principalement du Ri 6, une sorte de durian de très bonne qualité. Les durians sont fortement développés dans de nombreux quartiers de la ville, tels que Phong Diên, Thoi Lai, Ô Môn, Thôt Nôt et Co Do, entre autres.

Selon les statistiques du Département de la protection et de la culture des végétaux de Cân Tho, toute la ville compte huit coopératives et groupements de durians certifiés VietGap d'une superficie de plus de 117 ha ainsi que 154 ménages participant à la production, pour une capacité d'approvisionnement de 2.852 tonnes/an.

Afin de développer d'importantes exportations massives, d’assurer la qualité, la sécurité et faciliter la connexion entre les consommateurs, les horticulteurs de nombreux districts ont également créé des coopératives et des groupes coopératifs pour cultiver les durians suivant les normes de bonnes pratiques agricoles telles que : VietGAP et GlobalGAP. Ils sont également fortement intéressés par les codes des zones de plantation.

Liaison entre horticulteurs et entreprises

À l’heure actuelle, la société Van Hoa a signé un accord de coopération dans la production et la consommation pour les cultivateurs de durians relevant de la coopérative Tân Thoi 1 dans le district de Phong Diên.

En plus de la consommation de produits, la société Van Hoa participe au soutien en capital, à la formation technique et à l'orientation des horticulteurs pour développer des codes de zone de plantation et afin de produire des durians qui répondent aux normes et à la qualité pour l'exportation vers la Chine, principal marché de consommation de durians vietnamiens.

La coopérative Tân Thoi 1, district de Phong Diên est le premier partenaire de la société Van Hoa à être parrainée en termes de consommation de durians dans la ville de Cân Tho. La coopérative est en mesure de fournir 380 à 400 tonnes de durians/récolte pour l'exportation de la société, ce qui établit ainsi une des plus grandes chaînes de consommation de durians de la ville.

La ville de Cân Tho compte actuellement au total quelques 2.500 ha de culture de durians, notamment des durians de type Ri 6.

Huynh Van Hoanh, directeur de la coopérative Tân Thoi 1, a déclaré que la société Van Hoa a pour politique de soutenir les coopératives partenaires avec 50 millions de dôngs/ha sans intérêts dès le début de la culture. En outre, ladite société s'engage également à acheter le fruit au prix du marché 10 à 15 jours avant la récolte.

Selon Lê Anh Trung, directeur du service de communication extérieure de la société Van Hoa, cette dernière a signé à l’heure actuelle des accords de coopération avec un certain nombre de partenaires réputés en Chine avec une production de 300.000 tonnes de durians et le code de plantations des régions culturales fait partie d’une des conditions requises par ce marché.

Texte et photos : Truong Giang/CVN

back to top