28/09/2020 22:10
Les utilisateurs américains vont continuer de pouvoir télécharger TikTok et ses mises à jour, au moins pour l'instant, grâce à un juge américain qui a bloqué dimanche 27 septembre in extremis la suspension de l'appli ordonnée par l'administration Trump au nom de la sécurité nationale.
>>Le suspense continue pour TikTok aux États-Unis
>>L'heure tourne pour TikTok : toujours pas d'accord pour sa survie aux États-Unis

Le logo de TikTok au bureau de la ville de Culver, à Californie, aux États-Unis, le 27 août. Photo : AFP/VNA/CVN

Donald Trump avait signé début août un décret visant à interdire le très populaire réseau social, qui appartient au groupe chinois ByteDance, à moins qu'il ne passe dans le giron d'une société américaine. Quelques heures avant l'entrée en vigueur de la décision du gouvernement de bannir l'appli des plateformes de téléchargement, le juge Carl Nicholas a donné raison à TikTok, qui avait déposé un recours le 18 septembre.

Le magistrat, nommé par Donald Trump en 2019, a en revanche pour l'instant refusé de suspendre l'interdiction totale de l'appli sur le sol américain, prévue pour le 12 novembre. Les raisons de sa décision sont sous scellés afin de protéger des informations potentiellement confidentielles, mais doivent être publiées lundi une fois que les deux parties se seront mises d'accord.

"Nous sommes satisfaits que la cour ait été d'accord avec nos arguments légaux et ait empêché la mise en place de l'interdiction", a réagi TikTok.

Le ministère du Commerce a fait savoir qu'il se conformerait à la décision du juge, mais avait bien l'intention "de défendre vigoureusement le décret présidentiel contre les embûches légales".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Culture et grands espaces à Yên Bái Chaque année, aux mois de septembre et octobre, les montagnes du district de Mù Cang Chai de la province de Yên Bái sont le terrain de jeu de très nombreux touristes.