30/03/2020 18:56
Une serviette utilisée par la légende des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant, décédée brutalement en janvier, lors de son dernier match NBA en avril 2016, a été achetée pour plus de 33.000 USD (29.778 euros), a annoncé dimanche 29 mars la Société de ventes aux enchères Iconic Auctions.
>>Kobe Bryant et sa fille ont été inhumés au cours d'une cérémonie privée
>>Crash fatal à Bryant : des enquêteurs écartent la défaillance du moteur

La légende des Los Angeles, Lakers Kobe Bryant, lors de son discours d'adieu à la NBA après le dernier match de sa carrière le 13 avril 2016 à Los Angeles.
Photo : AFP/VNA/CVN

La serviette, blanche et aux couleurs d'un sponsor de Bryant, a été vendue 33.077,16 USD et a fait l'objet de 16 enchères, a indiqué Iconic Auctions.

Son président Jeff Woolf a précisé sur la chaîne de télévision CNN que l'acheteur disposait déjà d'un très large collection d'objets liés aux Lakers : "C'est un supporter acharné des Lakers et son projet à long-terme est de créer un musée en Californie du Sud", a-t-il expliqué.

Bryant, quintuple champion NBA avec les Lakers et double champion olympique avec les États-Unis, a fait ses adieux à la NBA et au basket le 13 avril 2016 à l'issue du dernier match de la saison régulière 2015-16 remporté par son équipe face à Utah (101-96 après prolongation).

Le N°24 des Lakers, surnommé "Black Mamba", avait inscrit durant cette rencontre 60 points et avait ensuite prononcé, la fameuse serviette sur ses épaules, un discours devenu depuis légendaire et conclu par la formule "Mamba Out" (littéralement, c'est fini pour le Mamba).

Bryant est mort à l'âge de 41 ans le 26 janvier dernier près de Los Angeles dans le crash de son hélicoptère, avec huit autres personnes, dont sa fille ainée Gianna.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.