Naufrage au Japon : 11 morts et 15 disparus selon un nouveau bilan provisoire

Les garde-côtes japonais ont confirmé lundi 25 avril la mort d'un enfant, le 11e décès confirmé dans le naufrage d'un bateau touristique dans des eaux glaciales et agitées au Nord du Japon, et 15 autres personnes restent portées disparues.

>>Indonésie : 26 migrants sauvés en mer après un naufrage

>>Le Canada stoppe les recherches après le naufrage d'un bateau espagnol dans l'Atlantique

>>Sept morts et 14 disparus dans une tragédie maritime au large du Canada

Une équipe à la recherche du "Kazu I", bâteau touristique naufragé, dans la mer d'Okhotsk, le 24 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le Kazu I avait pris la mer samedi matin 23 avril avec 26 personnes à bord : 24 passagers, dont deux enfants, et deux membres d'équipage. Il avait envoyé un appel de détresse en début d'après-midi, avertissant qu'il était en train de couler.

Mais les premiers secours ont mis plus de trois heures à arriver sur place, alors que le bateau était parti en excursion le long de la péninsule de Shiretoko, une zone naturelle reculée dans le Nord-Est de l'île septentrionale japonaise de Hokkaido et classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Dix premiers corps ont été retrouvés dimanche 24 avril par les secours, avant celui de l'enfant découvert dans la nuit de dimanche à lundi (du 24 au 25 avril).

Même si les occupants du bateau étaient censés être tous munis de gilets de sauvetage, les espoirs de retrouver des survivants se sont rapidement amenuisés en raison des températures glaciales de la mer dans la zone - autour de deux-trois degrés en journée.


APS/VNA/CVN

back to top