17/03/2020 16:03
Face à la propagation mondiale de la pandémie de COVID-19, de nombreux pays en Asie du Sud-Est appliquent de nouvelles mesures de prévention.
>>COVID-19 : un nouveau décès aux Philippines
>>COVID-19 : Singapour critique l'irresponsabilité des personnes infectées
>>Des pays d’Asie du Sud-Est font face à l’épidémie de COVID-19

Prendre la températude dans un hôpital à Jakarta, le 7 mars en Indonésie.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

En Malaisie, le Premier ministre ministre Tan Sri Muhyiddin Yassin a annoncé un verrouillage du 18 au 31 mars dans le pays. Cette décision signifie que tous les locaux commerciaux doivent fermer leurs portes, à l'exception des supermarchés et des épiceries vendant des produits de première nécessité. Le Premier ministre malaisien a déclaré que tous les sièges gouvernementaux et privés devraient suspendre leurs activités sauf les établissements fournissant les services essentiels tels que télécommunications, transports, banques, la santé, pharmacies, ports, aéroports, nettoyage et vivres.

En outre, tous les Malaisiens ne pourront plus voyager à l'étranger et aucun étranger ne sera autorisé à entrer dans le pays, a-t-il ajouté. Lundi 16 mars, la Malaisie a détecté 125 nouveaux cas de contamination, portant le nombre total à 553.

Aux Philippines, lundi 16 mars, le président Rodrigo Duterte a décidé de placer l'ensemble de l'île principale de Luzon (Nord) sous "quarantaine communautaire renforcée", a déclaré le porte-parole du président, Salvador Panelo. Les Philippines avaient commencé dimanche dernier à mettre en œuvre jusqu'au 14 avril un couvre-feu et une quarantaine communautaire de 30 jours au Grand Manille pour forcer les habitants à rester chez eux. Toujours lundi 16 mars, le chef de la majorité au Sénat, Juan Miguel Zubiri, a annoncé qu'il avait été testé positif au SARS-CoV-2. Il a été mis en quarantaine à son domicile. Ainsi, les Philippines comptent à ce jour 141 cas d’infection dont 12 décès.

Au Myanmar, tous les cinémas dans l’ensemble du pays ont commencé à suspendre temporairement leurs activités le 16 mars en raison des risques liés au coronavirus. Bien qu'il n'y ait pas eu de cas d’infection confirmé au Myanmar, certains événements et célébrations ont été annulés dont le festival de l'eau Thingyan, a annoncé vendredi 13 mars le bureau du président birman.

Annulation de la visite
de Lee Hsien Loong en Australie 


En Thaïlande, le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha a annoncé lundi 16 mars à la télévision nationale que le gouvernement était prêt à intensifier les mesures si le pays atteint le stade 3 de l'épidémie ou épidémie généralisée. Lundi 16 mars, 33 autres nouveaux cas ont été recensés en Thaïlande, portant le total à 147.

Des passagers portent le masque de protection contre le SARS-CoV-2 dans une station de métro à Bangkok, le 11 mars. Photo : Ngoc Quang/VNA/CVN

Le même jour, une réunion du Centre d'administration de COVID-19, présidée par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha, a approuvé une motion visant à reporter les vacances de Songkran du 13 au 15 avril à des dates ultérieures.

La raison est d’augmenter la distance sociale et de minimiser des mouvements publics au niveau national et international, a expliqué la porte-parole adjointe du gouvernement, Mme Rachada Thanadirek.

Au Laos, malgré l'absence de cas confirmé, le gouvernement a autorisé la fermeture des jardins d'enfants et des écoles maternelles à l'échelle nationale à partir du 17 mars.

Après avoir visité l’aéroport international de Wattay et des hôpitaux pour inspecter la surveillance du COVID-19 et les mesures préventives prises par les autorités compétentes, le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith a déclaré que la fermeture des jardins d'enfants et des écoles maternelles à l'échelle nationale durerait jusqu’au 16 avril. En outre, le gouvernement laotien a temporairement fermé tous les points de contrôle aux frontières locales, également connus sous le nom de points de contrôle traditionnels, mais les points de contrôle internationaux, qui disposent d’équipements avancés, sont toujours en service.

À Singapour, 17 nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés lundi 16 mars dans le pays, portant le nombre total à 243. Il s’agit de la plus forte hausse en un seul jour dans ce pays. Dans ce contexte, le ministère singapourien des Affaires étrangères a annoncé lundi 16 mars l'annulation de la visite du Premier ministre Lee Hsien Loong en Australie censée avoir lieu lundi 23 mars, au milieu de la pandémie de COVID-19. Cette visite sera remplacée par une vidéoconférence.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a téléphoné à son homologue singapourien Lee Hsien Loong au cours du week-end dernier pour discuter de la visite. Ils ont convenu d’effectuer des discussions par vidéoconférence et de signer les accords bilatéraux importants prévus.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Thuân An, une paisible plage de Huê La ville de Huê est non seulement célèbre pour sa citadelle et ses tombeaux royaux, mais aussi pour ses longues plages sauvages. Rares sont ceux qui connaissent celle de Thuân An, dont l’atmosphère paisible ne laisse pourtant personne indifférent.