Mise en examen du président du groupe Tân Hoàng Minh

Le 5 avril, la Police d'investigation du ministère de la Police a rendu une décision de poursuivre l'affaire d’"escroquerie pour s'approprier des biens", survenue au groupe Tân Hoàng Minh et des organisations et unités concernées.

>>Les autorités boursières annulent neuf émissions d’obligations de Tân Hoàng Minh

>>Verdict en appel d’une affaire concernant l’autoroute Hô Chi Minh-Ville – Trung Luong

>>Verdict en appel d’une affaire concernant des terrains de la défense

Le siège du groupe Tân Hoàng Minh, basé sur la rue Quang Trung, arrondissement de Hoàn Kiêm, Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le 5 avril, la Police d’investigation du ministère de la Police a mis en examen et placé en détention provisoire le Pdg du groupe Tân Hoàng Minh, Dô Anh Dung, pour enquêter sur certains actes présentant des signes de violation de la loi liés à l'émission d'obligations et à la mobilisation de fonds auprès des investisseurs des sociétés membres de la Sarl de commerce et de services hôteliers Tân Hoàng Minh (groupe Tân Hoàng Minh).

Selon la police, de juillet 2021 à mars 2022, Dô Anh Dung et des individus du groupe Tân Hoàng Minh ont commis des fraudes en utilisant trois sociétés membres (la Sarl d’investissement immobilier Ngôi Sao Viêt, la société par actions d’investissement et de services hôteliers Soleil, la société par actions Cung diên Muà Dông) et d’autres entreprises concernées pour effectuer neuf émissions d’obligations à l’encontre de la loi, d’une valeur totale de 10.300 milliards de dôngs, afin de mobiliser des fonds d’investisseurs. Toutefois, ces fonds n’ont pas été utilisés pour des activités commerciales conformément aux dossiers d’émissions obligataires.

Dô Anh Dung, président du groupe Tân Hoàng Minh.
Photo : VNA/CVN

Le 5 avril, la Police d'investigation du ministère de la Police a rendu une décision de poursuivre l'affaire d’"escroquerie pour s'approprier des biens", survenue au groupe Tân Hoàng Minh et des organisations et unités concernées.

En même temps, la Police d'investigation du ministère de la Police a rendu des décisions de mise en examen et de placement en détention provisoire, outre des mandats de perquisition, pour Dô Anh Dung et six autres personnes : Dô Hoàng Viêt (vice-directeur général de la Sarl de commerce et de services hôteliers Tân Hoàng Minh), Nguyên Manh Hùng (président du conseil d’administration de la Sarl d’investissement immobilier Ngôi Sao Viêt, vice-directeur général de la Sarl de commerce et de services hôteliers Tân Hoàng Minh), Trân Hông Son (président du conseil d’administration de la société par actions d’investissement et de services hôteliers Soleil, vice-directeur général de la Sarl de commerce et de services hôteliers Tân Hoàng Minh), Nguyên Khoa Duc (président du conseil d’administration et directeur de la société par actions Cung diên Muà Dông), Lê Van Thinh (vice-directeur général de la SArL de commerce et de services hôteliers Tân Hoàng Minh), Phùng Thê Tinh (ancien directeur du Centre de finances et de comptabilité de la Sarl de commerce et de services hôteliers Tân Hoàng Minh). Ils sont poursuivis pour "escroquerie pour s'approprier des biens" selon l’article 174 du Code pénal de 2015, modifié et complété en 2017.

Pour assurer le fonctionnement normal du groupe, Dô Anh Dung a autorisé Dô Hoàng Minh, vice-directeur général de la Sarl de commerce et de services hôteliers Tân Hoàng Minh, à diriger le groupe Tân Hoàng Minh.

VNA/CVN

back to top