15/07/2021 12:00
Le ministre malaisien des Affaires étrangères, Hishammuddin Tun Hussein, a affirmé la position de son pays sur la question en Mer Orientale lors de la Conférence spéciale des ministres des Affaires étrangères ASEAN - États-Unis, qui s'est tenue virtuellement le 14 juillet.
>>Des dirigeants de l’ASEAN appellent à une coopération avec les États-Unis dans la relance économique
>>La Malaisie demande aux États-Unis de reconsidérer sa stratégie en Asie-Pacifique
>>Mer Orientale : la Malaisie soutient la solidarité au sein de l'ASEAN
>>La Malaisie rejette les revendications chinoises en Mer Orientale

Le ministre malaisien des Affaires étrangères, Hishammuddin Tun Hussein.
Photo : Bernama/CVN
La Malaisie maintient sa position selon laquelle les questions liées à la Mer Orientale doivent être résolues de manière pacifique et constructive via le dialogue, la consultation et les voies diplomatiques, conformément au droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), a dit le ministre malaisien des Affaires étrangères, Hishammuddin Tun Hussein.

Il a souligné que la Malaisie place toujours la stabilité régionale en tête de ses priorités et déploiera des efforts pour assurer la paix, la stabilité et la liberté de navigation maritime en Mer Orientale.

Pendant ce temps, le Dr Valentin Yakushik du Département des relations internationales et des sciences sociales de l'Université nationale des sciences de la vie et de l'environnement d'Ukraine, a déclaré que la décision de la Cour permanente d'arbitrage (CPA) rendue publique il y a cinq ans, qui réfutait les allégations sans fondement de la Chine en Mer Orientale, défend le principe du recours à des mesures pacifiques pour le règlement des différends internationaux.

Il a souligné que la décision de la CPA est contraignante et basée sur la CNUDM qui affirme l’absurdité de la revendication de la ligne en neuf traits de la Chine. Il a souligné la nécessité de régler les différends internationaux conformément au droit international, en particulier par les mesures pacifiques.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.