Malaisie : les ménages à faible revenu durement touchés par l'inflation

L'économie malaisienne est sur la voie de la reprise, mais l'inflation continue d'infliger des difficultés à certains segments, notamment les ménages à faible revenu qui ont été touchés de manière disproportionnée par l'envol des prix, a déclaré Bank Negara Malaysia (BNM).

>>L'inflation malaisienne augmente de 3,4% en juin

>>Malaisie : mécanisme de subventions ciblées en cours d'élaboration

Une travailleuse dans un marché à Kuala Lumpur, en Malaisie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Il y a une certaine inégalité dans la reprise économique, a déclaré le gouverneur de la Banque centrale Nor Shamsiah Mohd Yunus le 26 juillet, ajoutant que la hausse des prix alimentaires en particulier a affecté ce groupe dans une plus large mesure.

Bien que l'impact direct des prix élevés du pétrole sur l'inflation globale ait été largement atténué par le contrôle des prix des carburants et des denrées alimentaires essentielles, il existe toujours des effets indirects des prix mondiaux élevés des matières premières, car ils sont un facteur clé de la hausse des coûts des intrants pour les producteurs, a dit Ni Shamsiah Mohd Yunus.

L'évolution de l'inflation en Malaisie cette année reflète la répercussion de certains de ces coûts, ainsi que le renforcement de la demande intérieure, a-t-elle déclaré.

Par conséquent, a-t-elle déclaré, bien que l'inflation devrait toujours rester faible et stable, comprise entre 2,2% et 3,2% cette année, l'inflation sous-jacente a augmenté en moyenne à 2,2% au premier semestre 2022 contre 0,7% il y a un an.

VNA/CVN