Au moins cinq migrants morts noyés au large de Porto Rico

Au moins cinq personnes sont mortes noyées et 66 autres ont été sauvées après qu'un bateau suspecté d'appartenir à des passeurs les ai laissées dans les eaux entre la République dominicaine et Porto Rico, ont annoncé jeudi 28 juillet les garde-côtes américains.

>>Au moins 17 migrants morts après le naufrage d'un navire au large des Bahamas

>>Le flux migratoire vers Mayotte ne faiblit pas, malgré les morts

À la recherche des victimes à bord d'un navire naufragé au large de Porto Rico en mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les secours poursuivent les recherches pour retrouver d'éventuels survivants autour d'une réserve naturelle de l'île de Mona, à environ 70 km à l'ouest des côtes de Porto Rico.

Les cinq cadavres ont été retrouvés dans l'eau, ont indiqué les garde-côtes américains, qui ont précisé que deux mineurs se trouvaient parmi les 66 personnes secourues.

Le nombre total de personnes présentes à bord du bateau et leur nationalité n'ont pas été communiqué. Des dizaines de personnes sont mortes dans les Caraïbes ces derniers mois en tentant de rejoindre les États-Unis - Porto Rico étant un territoire américain.

Une grande partie des victimes des récentes tragédies venaient d'Haïti, l'un des pays les plus pauvres du continent américain et en proie à une profonde crise politique, économique et sécuritaire.

Dimanche dernier, 17 migrants haïtiens sont morts et 25 ont été secourus après le chavirement de leur embarcation près des Bahamas alors qu'ils tentaient, selon les autorités, de rejoindre la Floride.

Les courants marins sont puissants dans le canal de la Mona, qui sépare Porto Rico d'Hispaniola, l'île où se trouvent Haïti à l'ouest et la Républicaine dominicaine à l'est. En mai, 11 migrants étaient morts dans cette zone après le chavirage de leur bateau.

APS/VNA/CVN