23/01/2022 09:05
À une dizaine de kilomètres du chef-lieu de Bac Hà, le marché de Lùng Phinh se déroule tous les vendredis. À mesure que le Têt traditionnel s’approche, le marché gagne en animations. Une visite à ne pas rater.
>>Promenade au marché de Sa Pa
>>Les marchés montagnards de Lào Cai, pour en prendre plein les mirettes
>>La chasse aux fantômes des Phù La

Chaque semaine, les participants attendent avec impatience l’ouverture du marché hebdomadaire de Lùng Phinh.


Au petit matin, alors que les montagnes et les forêts sont encore épaissies par la brume, de nombreux groupes ethniques (H’Mông, Hoa, Giáy, Tày, Nùng, Phù La...), en costumes traditionnels, affluent avec empressement vers le marché de Lùng Phinh dans la commune du même nom (district de Bac Hà, province montagneuse de Lào Cai, au Nord).

Les bruits des pas, des appels, des salutations, mais aussi ceux des animaux, chevaux, buffles, vaches, cochons, poulets, se mélangent dans une joyeuse ambiance. Tout le monde se rejoint au marché d’où monte une ambiance cacophonique mais si attachante. 

"Je vends mes broderies depuis longtemps au marché de Lùng Phinh. Le Têt traditionnel s’approchant à grands pas, ma famille fabrique davantage de produits traditionnels. J’espère qu’ils trouveront preneurs auprès non seulement des habitants locaux mais aussi de ceux des localités voisines comme Si Ma Cai dans la province de Lào Cai ou Xín Mân dans la province de Hà Giang", souhaite Vàng Thi Sào, de l’ethnie Phù La.

Un marché hebdomadaire

Auparavant, le marché de Lùng Phinh se tenait tous les dimanches, en même temps que le célèbre marché de Bac Hà qui a toujours accueilli davantage de marchands et d’acheteurs. Mais dernièrement, cela a changé comme l’explique Vàng Seo Din, président du Comité populaire de la commune de Lùng Phinh : "Pour agrandir l’envergure du marché de Lùng Phinh et promouvoir localement le commerce des marchandises auprès des minorités ethniques, le district de Bac Ha a investi dans le perfectionnement des infrastructures du marché. Par ailleurs, il a décidé de changer l’horaire d’organisation du marché : le vendredi au lieu du dimanche".


Piments séchés, légumes, cacahuètes, gingembres..., on peut trouver de tout au marché de Lùng Phinh. 


Ainsi, chaque semaine, les habitants de la région attendent avec impatience l’ouverture du marché. Les acheteurs viennent y faire toutes sortes de provisions : fruits et légumes, viande, articles de consommation, équipements ménagers, accessoires de cuisine, outils de travail, volaille et gros bétail…, on trouve de tout au marché de Lùng Phinh !

Le réaménagement du marché permet en outre d’assurer des espaces de vente décents répondants aux exigences d’hygiène, améliorant ainsi la confiance des acheteurs.

L’espace réservé à la restauration s’avère toujours excitante. Les bruit des salutations, des félicitations, des couteaux à découper des morceaux de viande attirent toujours autant les visiteurs en recherche d’un petit déjeuner.  Si vous arrivez ici pour la première fois, il vous faut absolument déguster un certain nombre de spécialités ethniques telles que le pho chua (soupe de nouilles (acide de l’ethnie Phù La), l’alcool de maïs de Ban Phô et, si vous avez le cœur bien accroché, le thang cô préparé à partir d’abats et d’os de cheval.

"C’est incroyable ! Que de monde et de produits locaux ! Quand on évoque Bac Hà, on pense souvent au marché du même nom. Rares sont ceux qui connaissent le marché de Lùng Phinh, qui n’a pourtant rien à envier à son célèbre concurrent ! Je pense passer aujourd’hui une journée inoubliable", avoue Dinh Tuân Minh. Ce touriste venant de la province de Yên Bai pour la première fois est satisfait car il a pu acheter beaucoup de produits de haute qualité à prix raisonnable : cardamome, cannelle et anis, notamment.

Une balade pour le plaisir

Dans le joyeux bazar du marché, les vendeurs n’interpellent pas le chaland, comme c’est souvent le cas. Au contraire, les acheteurs ont plutôt tendance à se ruer sur les étalages pour obtenir l’objet convoité : un spectacle qui rendrait jaloux bien des commerçants de la ville.


Une touriste hanoïenne très heureuse de son achat de piments séchés.


"J’ai entendu parler quelques fois du marché de Lùng Phinh à la télé et dans les journaux. Je trouve les traits culturels originaux des minorités ethniques des provinces montagneuses du Nord tout à fait captivants. Je suis passionné de photographie, et les femmes ethniques, dans leurs costumes traditionnels, sont un sujet d’inspiration infini. Cette fois-ci, j’ai aussi fait beaucoup d’achats, surtout des piments séchés", explique Trân Lê Thuy, originaire de la capitale Hanoï.

Comme Mme Lê Thuy, beaucoup de personnes viennent dans les marchés de montagne non pas pour spécifiquement acheter des produits, mais simplement pour profiter de l’ambiance qui règne parmi les étals, cette atmosphère conviviale qui pousse chacun, vendeur comme acheteur, à arborer un large sourire. Une balade pour le plaisir, en somme.

Le marché de Lùng Phinh est un véritable lieu de rencontres et mérite vraiment le détour, surtout à l’approche du Têt traditionnel !

Texte et photos : Phuong Mai/CVN
 


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Cao Bang travaille avec des experts du Réseau mondial des géoparcs Le Comité populaire de la province de Cao Bang au Nord a travaillé le 25 mai avec un groupe d’experts du Réseau mondial des géoparcs sur le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, en vue de la réévaluation prochaine de ce géoparc.