L’ONU apprécie la participation active du Vietnam au maintien de la paix

Le secrétaire général adjoint de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, a fait part le 16 janvier à New York au chef de la Mission permanente du Vietnam à l’ONU, Dang Hoàng Giang, ses appréciations de la participation active et efficace du Vietnam aux opérations de maintien de la paix.

>> L'ONU apprécie l'achèvement par le VN du Partenariat pour une transition énergétique juste

>> Efforts du Vietnam pour contribuer aux activités onusiennes de maintien de la paix

>> Contributions remarquables de la force de maintien de la paix à la diplomatie populaire

Le secrétaire général adjoint de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix (droite), et le chef de la Mission permanente du Vietnam à l’ONU, Dang Hoàng Giang, à New York, le 16 janvier.
Photo : VNA/CVN

Il a également tenu en haute estime les engagements du Vietnam dans la mise en œuvre des objectifs et des indices de l’ONU, en particulier le pourcentage de femmes soldats vietnamiennes participant aux opérations de maintien de la paix.

Jean-Pierre Lacroix a fait savoir qu’il a personnellement été témoin et été impressionné de voir l’unité du génie militaire du Vietnam mener à bien les tâches difficiles confiées à la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abyei (FISNUA).

L’ambassadeur Dang Hoàng Giang a souligné que la promotion de la coopération avec l’ONU, y compris le renforcement de la participation aux opérations de maintien de la paix, est actuellement l’une des priorités de la politique étrangère du Vietnam.

Le Vietnam continuera à soutenir les objectifs et les programmes de l’ONU au mieux de sa capacité, y compris son engagement à augmenter le pourcentage de femmes soldats vietnamiennes aux forces de maintien de la paix de l’ONU, a-t-il déclaré.

Le secrétaire général adjoint de l’ONU a affirmé que l’ONU est prête à soutenir le Vietnam dans le processus de préparation des forces, d’entraînement, de test et d’évaluation de préfaisabilité ainsi que dans le renforcement d’autres capacités nécessaires dont le pays ne dispose pas en suffisance.

Il a convenu que les deux parties se coordonneront activement pour identifier les politiques et les domaines de coopération que l’ONU correspondant aux besoins de l’ONU et aux expériences du Vietnam, et une bonne capacité de réponse pour promouvoir davantage la coopération entre le Vietnam et l’ONU.

VNA/CVN


back to top