15/09/2021 11:26
Les Nations unies ont appelé mardi 14 septembre les pays qui ont promis 1,2 milliard d'USD d'aide à l'Afghanistan à débloquer rapidement ces fonds pour les transformer en nourriture, en soins médicaux et en protection pour les victimes.
>>Le chef de l'ONU juge "très important" de discuter avec les talibans
>>Afghanistan : premier vol commercial international depuis le retour des talibans à Kaboul

Des enfants afghans à Kaboul, le 11 août. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, a déclaré que ces promesses d'aide humanitaire et d'aide au développement avaient été annoncées lundi au cours d'une conférence de haut niveau présidée à Genève par M. Guterres. Ces promesses portent notamment sur le versement de fonds dans le cadre de l'appel spécial pour l'Afghanistan et des efforts de réponse régionale.

"Les Nations unies et leurs partenaires humanitaires, dont les organisations non gouvernementales nationales et internationales, peuvent intervenir très rapidement pour transformer ces fonds en nourriture, en soins médicaux et en protection pour les enfants, les femmes et les hommes afghans dans le besoin", a déclaré M. Dujarric.

Il a indiqué que l'ONU et ses partenaires humanitaires continuaient à fournir de l'aide à des millions de personnes dans le besoin en Afghanistan.

Un convoi assisté par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a ainsi atteint Nangarhar, a annoncé le porte-parole. "C'est le deuxième convoi de produits de secours à entrer en Afghanistan par le poste frontière de Torkham depuis le 15 août", a-t-il précisé.

L'aide alimentaire saisonnière du Programme alimentaire mondial (PAM) se poursuit elle aussi, avec la livraison d'un mois de provisions aux familles vulnérables précédemment identifiées par le PAM, a-t-il affirmé.

Le porte-parole a déclaré que le PAM était également en train de pré-positionner des stocks de vivres et d'autres articles au niveaux de plusieurs postes frontaliers stratégiques au Pakistan, au Tadjikistan et en Ouzbékistan, en prévision de besoins alimentaires potentiellement élevés et de futures perturbations des chaînes d'approvisionnement. Un centre logistique est notamment en train d'être installé à Termez, en Ouzbékistan.


Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.