22/09/2020 22:13
L'Organisation internationale du travail (OIT), en collaboration avec l'Université de Cân Tho dans le delta du Mékong, a organisé mardi 22 septembre un cours de formation sur les normes internationales en matière d’emploi et de responsabilité sociale des entreprises dans l'enseignement supérieur.
>>OIT : plus de 10% des jeunes vietnamiens pourraient perdre leur emploi 
>>Créer un cadre juridique pour établir des relations de travail harmonieuses, stables et modernes
>>L'OIT s'engage à assister le Vietnam

Une formation sur les normes internationales en matière d’emploi et de responsabilité sociale des entreprises, le 22 septembre à Cân Tho.
Photo : Anh Tuyêt/VNA/CVN

Trân Minh Tri, coordonnateur de l'Organisation internationale du travail (OIT) au Vietnam, a déclaré que le programme national du Vietnam sur l’emploi durable était le principal outil du cadre de coopération entre l'OIT et le gouvernement, les organisations de travailleurs et d'employeurs pour la période 2017-2021.

Le programme comprend trois priorités au niveau national : promouvoir les emplois durables et la création d'un environnement favorable à des opportunités commerciales durables ; réduire la pauvreté en élargissant la couverture du bien-être social et réduisant les formes d'emploi inacceptables, en particulier pour les personnes les plus vulnérables ; construire un mécanisme efficace de gouvernance du marché de l’emploi respectant les principes et droits fondamentaux au travail.

Sur cette base, à travers l'enseignement supérieur, l'OIT souhaite travailler avec les universités pour mettre en place des programmes et des matières visant à accroître la sensibilisation et la responsabilité des travailleurs. En particulier, les employés doivent se mettre à égalité avec les employeurs dans la relation entre l'offre et la demande.

Trân Minh Tri, coordonnateur de l'OIT au Vietnam, s'exprime lors de l'événement. Photo : Anh Tuyêt/VNA/VN

En outre, les employés seront dotés des connaissances approfondies de leurs droits pour accéder à de meilleures opportunités d'emploi et avoir une voix au sein de leur entreprise dans les décisions les affectant directement.

Plus précisément, les programmes couvriront les questions de droit du travail, les relations professionnelles, les inspections du travail, la protection sociale, l'assurance-santé, le travail des enfants, les travailleurs migrants, le développement des entreprises, le développement durable, la responsabilité sociale...

Le budget total consacré aux projets de coopération au développement entre l'OIT et le gouvernement vietnamien est actuellement d'environ 20 millions d'USD, provenant  principalement de donateurs tels que l’Australie, le Canada, l’Union européenne, le Japon, la Russie, les États-Unis... et des mécanismes de partenariat public-privé.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Relance du tourisme à Hanoï La pandémie de COVID-19 est considérée comme contrôlée au Vietnam, en particulier à Hanoï. Ainsi, le tourisme dans la capitale veut saisir l’opportunité de se relancer à toute vitesse en promouvant ses nombreuses activités touristiques et en veillant à la sécurité sanitaire de la ville.