dans trois provinces" />
L'Iran annonce l'arrestation de dix suspects "terroristes" dans trois provinces

Le ministère iranien du Renseignement a affirmé mardi 6 décembre avoir arrêté dix suspects lors d'opérations qui ont conduit au démantèlement de cellules "terroristes" dans trois provinces du pays.

>> Iran : cinq morts dans une attaque à moto sur un marché du Sud-Ouest du pays

Dans un communiqué cité par l'Agence de presse estudiantine d'Iran, le ministère a indiqué que ces cellules "terroristes" étaient basées dans les provinces de Téhéran, d'Ispahan (Centre), et du Kurdistan (Nord-Ouest). Ces cellules ont perpétré des actes "terroristes" et tiré des obus de mortier contre différents bureaux et complexes résidentiels, ainsi que des centres militaires et de police, pour provoquer des dégâts et répandre la peur, selon le ministère iranien. Le ministère a observé que 10 "éléments opérationnels et de réserve" avaient été arrêtés lors de la traque et de l'identification de ces cellules "terroristes". Il a également indiqué qu'un certain nombre d'obus, de grenades, de pistolets et de cocktails Molotov ont été saisis lors de ces investigations, ainsi que du matériel servant à fabriquer des grenades artisanales.

APS/VNA/CVN

back to top