Les ventes de crevettes devraient rapporter 4,2 milliards d'USD en 2022

Les résultats des six premiers mois de l’année laissent augurer que grâce aux bonnes stratégies des entreprises et des crevetticulteurs, les exportations devraient croître cette année d’au moins 10%, atteignant environ 4,2 milliards d'USD.

>>Les exportations de crevettes au beau fixe

>>Renforcement de la compétitivité de la filière crevetticole

Transformation de crevettes au sein d'une entreprise à Hâu Giang (Sud).
Photo : VNA/CVN

Selon l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), le mois de juin a été le premier mois de cette année où les exportations de crevettes ont régressé de 1%, après 5 mois consécutifs de croissance à deux chiffres, atteignant près de 416 millions d'USD. Au premier semestre, les exportations de crevettes ont atteint 2,3 milliards d'USD, en hausse de 31% en un an.

L’offre intérieure de crevettes crues encore limitée et la faible demande des marchés américains et européens sont considérées comme l’une des raisons pour lesquelles les exportations de crevettes en juin n’ont pas été conformes aux attentes.

Parmi les quatre principaux marchés, les exportations vers les États-Unis ont diminué, vers la Chine n’ont pas augmenté aussi fortement que le mois précédent tandis que celles vers le Japon et l’UE sont restées stables. Plus précisément, les exportations de crevettes vers les États-Unis ont atteint près de 483 millions d'USD, en hausse de 10%.

L’inflation élevée conduit les gens à restreindre leurs dépenses, surtout sur les produits coûteux tels que la crevette. La demande du marché américain devrait augmenter légèrement après septembre pour servir les fêtes de fin d’année.

Le Japon et l'UE, deux gros consommateurs

Quant au Japon, la demande d’importation a été stable au premier semestre. Les exportations de crevettes vers ce marché ont augmenté de façon continue, de 6 à 23%. En six mois, le Japon a importé pour près de 333 millions d'USD de crevettes en provenance du Vietnam (+15%).

Le coût du fret vers le Japon n’est pas aussi élevé que vers les États-Unis et l’UE. L’inflation au Japon est également inférieure aux États-Unis et dans l’UE. Ce sont des facteurs favorables aux exportations de crevettes du Vietnam vers le Japon d’ici la fin de l’année.

Les exportations de crevettes vers l’UE ont également été stables au cours des six premiers mois de cette année, atteignant 378 millions d'USD (+48%).

La demande dans l’UE s’est redressée après le COVID-19, l’inflation des produits alimentaires a été élevée. Malgré des difficultés telles que la flambée des prix du fret maritime et les coûts élevés des conteneurs, les entreprises vietnamiennes ont profité de la promotion des exportations de crevettes vers ce marché. Dans un contexte d’inflation des prix, l’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) est un facteur encore plus favorable pour soutenir les exportations vers ce marché.

Pour le marché chinois, après une forte augmentation à 3 chiffres de 125 à 140% de mars à mai, les exportations de crevettes en juin ont augmenté de 32% pour atteindre près de 58 millions d'USD. Au premier semestre, elles ont atteint près de 333 millions d'USD (+84 %).

Récemment, la Chine a rouvert, de nombreuses réglementations pour prévenir l’épidémie de COVID-19 ont été assouplies. La Chine a récemment supprimé la politique de suspension de l’importation d’aliments surgelés contaminés par le virus Sars-COV-2 après près de deux ans de mise en œuvre. C’est également une bonne nouvelle pour les fournisseurs de crevettes, dont ceux du Vietnam.

La VASEP prévoit également que les exportations de crevettes au cours des six derniers mois de l’année ne seront pas aussi prospères qu’au début de l’année.

Les entreprises continuent de faire face à des difficultés en matière de matières premières. Cependant, les résultats des six premiers mois de l’année laissent augurer que grâce à la flexibilité des crevetticulteurs et aux bonnes stratégies des entreprises, les exportations cette année devraient croître d’au moins 10%, atteignant environ 4,2 milliards d'USD.

CPV/VNA/CVN