Les tours Ponagar, un trésor architectural des Cham

Les tours Ponagar sont situées sur la colline de Cù Lao, près de la rivière Cai, dans le quartier de Vinh Phuoc, ville de Nha Trang, province de Khanh Hoà (Centre). C’est une œuvre architecturale typique de l’ancien Champa et sa beauté antique le rend très attractif auprès des touristes.

>> L'architecture originale des tours de Ponagar

>> De magnifiques récifs de coraux sur la côte méridionale du Centre

Les tours Ponagar sont situées sur la colline de Cù Lao, près de la rivière Cai.
Photo : VNP/CVN

Trônant sur la colline de Cù Lao dans la province de Khanh Hoà (Centre), les tours Ponagar ont été construites du VIIIe au XIIIe siècle, lorsque l’hindouisme était la religion de l’ancien Royaume du Champa. Elles ont comme autres noms Yang Po Inư Nagar ou Yang Pô Ana Gar.

Selon les chercheurs, l’ensemble se répartissait en deux étages. Le rez-de-chaussée comprenait une petite tour faisant office d’entrée. Le premier étage, appelé Mandapa (maison d’hôtes), était l’endroit où les pèlerins pouvaient se reposer et préparer les offrandes avant de pratiquer le rite.

Le deuxième est aujourd’hui le lieu où siègent quatre petites tours entièrement bâties de briques, dont celle de Ponagar qui est la plus remarquable et la plus élevée.

Sur la façade des tours se trouvent des statues en terre cuite représentant les déesses-mères, fées et autres animaux tels que sambar, oie ou lion.

La tour de Ponagar est consacrée au culte de la déesse-mère éponyme. Selon la légende, une déesse-mère nommée Thiên Y A Na (ainsi appelée par les Vietnamiens) est descendue du ciel et a enseigné aux habitants la culture du riz, l’élevage des vers à soie ainsi que la production de soie. Les habitants de la côte centrale du Sud et des hauts plateaux du Centre ont ainsi toujours été reconnaissants envers elle.

La tour, d’une hauteur de 23 m, comprend quatre étages. À l’intérieur trône une statue de la déesse-mère en granit noir, de 2,6 m de haut, assise sur un socle de pierre en forme de lotus, le dos appuyé sur un grand bloc plat de pierre en forme de feuille de bodhi. Cette statue est considérée comme un chef-d’œuvre de la sculpture Cham. Les trois autres tours sont dédiées au Dieu hindou Shiva et à ses deux fils, les Dieux Sanhaca et Ganeça.

Au centre du temple se trouve une statue de pierre de 1,2 m de la déesse Yan Po Nagar, assise jambes croisées, vêtue seulement d’une jupe et tenant dans ses dix mains des objets symboliques.

L’ensemble de tours de Ponagar a été reconnu site historique national en 1979, et la fête de la tour Ponagar a été inscrite fin 2012 au patrimoine culturel immatériel national.

VNP/VNA/CVN


back to top