12/12/2020 11:10
Les anciennes tours de Ponagar, dans la province de Khanh Hoà, possèdent des caractéristiques tout à fait uniques. Elles figurent parmi les monuments représentatifs de l’ethnie Cham au Vietnam.
>>La Fête de la tour Ponagar à Nha Trang
>>Khanh Hoà : ouverture de la Fête de la tour Ponagar
>>Nha Trang, ses bains de mer et... de boue

Le complexe des tours de Ponagar figure dans la liste des sites historiques nationaux depuis 1979.
Photo : VNA/CVN

Nichées sur la colline de Cù Lao dans la province de Khanh Hoà (Centre), les tours de Ponagar ont été construites du VIIIe au XIIIe siècle, lorsque l’hindouisme était la religion la plus pratiquée dans l’ancien Royaume de Champa au Vietnam.

Selon les chercheurs en culture folklorique, l’ensemble se répartissait en trois étages. Le rez-de-chaussée comprenait une petite tour faisant figure d’entrée. Le deuxième étage, appelé Mandapa (maison d’hôtes), était l’endroit où les pèlerins pouvaient se reposer et préparer les offrandes et costumes avant de pratiquer le rite. Le troisième est aujourd’hui le lieu où siègent quatre petites tours entièrement bâties de briques, dont la tour de Ponagar est la plus remarquable et élevée.

Gratitude envers la bienfaitrice

Sur la façade des tours se trouvent des statues en terre cuite représentant les déesses-mères, fées et autres animaux tels que le sambar, l’oie ou encore le lion.

La tour de Ponagar est consacrée au culte de la déesse-mère éponyme. Selon la légende, une déesse-mère nommée Thiên Y A Na (ainsi appelée par les Vietnamiens) est descendue du ciel et a enseigné aux habitants la culture du riz, l’élevage des chenilles ainsi que la production de la soie. Les habitants de la côte centrale du Sud et des hauts plateaux du Centre ont ainsi toujours été reconnaissants envers elle pour ses bienfaits.

La tour, d’une hauteur de 23 m, comprend quatre étages. À l’intérieur trône une statue de la déesse-mère en granit noir, de 2,6 m de haut, assise sur un socle de pierre en forme de lotus, le dos appuyé sur un grand bloc plat de pierre en forme de feuille de bodhi. Cette statue est considérée comme un chef-d’œuvre de la sculpture Cham. Les trois autres tours sont dédiées au Dieu hindou Shiva et à ses deux fils, les Dieux Sanhaca et Ganeça.

Les tours de Ponagar sont un ensemble de monuments d’architecture originale des Cham. Elles figurent depuis 1979 dans la liste des sites historiques nationaux.                         
Mai Quynh/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.