Les start-up médicales aiguisent les appétits

Si en 2021, des start-up médicales peinaient pour attirer des capitaux telles que Doctor Anywhere, Medici, Med247, AiHealth..., d’importantes transactions ont déferlé au premier semestre 2022.

>>Les start-ups au Vietnam sont attractifs pour les investisseurs

>>Les startup dans la FinTech et l’e-commerce attirent de gros investissements

>>Les fonds d'investissement ne cessent d'injecter des capitaux dans les start-up vietnamiennes

Une agente de Doctor Anywhere aide une cliente à utiliser le service d'examen en ligne.
Photo : Baodautu

Ainsi EastBridge Partners, un grand groupe sud-coréen doté d’un capital d'un milliard d'USD, a réalisé un investissement de 30 millions d'USD dans USM Healthcare (Vietnam). USM Healthcare est le seul développeur et fabricant de stents coronaires au Vietnam, ainsi que de cathéters à ballonnet et de fournitures médicales. USM Healthcare devrait étendre ses capacités de production et de recherche et développement.

En février 2022, le Fonds d’investissement privé Quadria Capital a investi 90 millions d'USD dans la chaîne de supermarchés pour mères et bébés de Con Cung. Selon Quadria, l’investissement aidera Con Cung à étendre son réseau, son portefeuille de produits et à mettre à niveau sa plate-forme d’application de technologie d’IA intégrée "All-in-One" pour fournir des produits et services personnalisés à plus de 5 millions de mères et d’enfants vietnamiens.

En particulier, Quadria s’appuiera sur son réseau de sociétés de portefeuille telles que FV Hospital pour aider Con Cung à pénétrer le segment de la santé et de la nutrition, ainsi qu’à développer davantage les produits et services centrés sur la mère et l’enfant.

Début mars 2022, Jio Health, une start-up vietnamienne du secteur de la santé, a annoncé l’achèvement d’un cycle de financement de série B d’une valeur de 20 millions d'USD mené par Heritas Capital, basé à Singapour, et les investisseurs Fuchsia Ventures, Kasikorn Bank Group, Monk’s Hill Ventures.

Il s’agit d’une start-up qui utilise des technologies de pointe pour fournir des soins de santé abordables à la demande. Grâce à une application pour smartphone, cette plate-forme aide les médecins et infirmières à examiner et à soigner les patients à tout moment et en tout lieu de manière plus pratique.

Grâce à cet investissement, Jio Health étendra son système de cliniques intelligentes et son écosystème omnicanal au Vietnam, avec l’intention de pénétrer les marchés régionaux dans les années à venir.

Marketing numérique

Dans le même temps, POC Pharma a levé 10,3 millions d'USD lors d’un tour de table de série A mené par le fonds Alven, aux côtés de Picus Capital, FEBE Ventures et FJ Labs. Le nouveau capital sera utilisé par POC Pharma pour accélérer la mise en œuvre de solutions de marketing numérique pour l’industrie pharmaceutique et étendre le marché aux pays d’Asie du Sud-Est, d’Asie du Sud et du Moyen-Orient et d’Afrique.

On peut voir que les technologies médico-pharmaceutiques font l’objet d’une attention particulière de la part des investisseurs nationaux et étrangers, en plus de la Fintech et du commerce électronique. Il s’agit d’une excellente opportunité pour les start-up vietnamiennes. Selon les prévisions, en 2022, le Vietnam dépensera environ 22,7 milliards d'USD pour les soins de santé. Le nombre de start-up dans ce domaine ne représente que 2% du total des plus de 4.000 start-up de technologie médicale en Asie.

Selon la société d’études de marché Fitch Solutions, les dépenses de santé au Vietnam devraient atteindre 23 milliards d'USD en 2022. Les recherches de Business Monitor International (BMI) ont indiqué que l’industrie pharmaceutique vietnamienne pourrait peser 16,1 milliards d'USD d’ici 2026.


CPV/VNA/CVN