HCM-Ville appelle les entreprises américaines à investir dans les infrastructures

Du 18 au 25 juillet, une délégation de Hô Chi Minh-Ville, conduite par le président du Comité populaire municipal Phan Van Mai, effectue une visite aux États-Unis afin d'acquérir des expériences et d'appeler à l'investissement dans la finance et les infrastructures.

>>Hô Chi Minh-Ville occupe une place importante dans les relations Vietnam - États-Unis

>>Hô Chi Minh-Ville veut coopérer avec les États-Unis dans les énergies vertes

Séance de travail entre la délégation de Hô Chi Minh-Ville et Bank of America (BofA), le 18 juillet aux États-Unis
Photo : SGGP/CVN

Le 18 juillet, lors d’une séance de travail avec Bank of America (BofA), la deuxième plus grande institution bancaire aux États-Unis, Phan Van Mai, également secrétaire du Comité central du Parti, secrétaire adjoint permanent du Comité municipal du Parti, a émis le souhait d’acquérir des expériences de BofA pour faire de Hô Chi Minh-Ville un centre financier international.

Hô Chi Minh-Ville invite également les fonds d'investissement et les investisseurs américains à investir dans les domaines de la finance, de la haute technologie, de la transformation numérique, des infrastructures, de l’éducation, de la santé..., a-t-il dit.

De son côté, Madhu Kannan, vice-président exécutif de la banque d'affaires et d'investissement mondiale de BofA, a informé de l’ouverture d’une succursale au Vietnam, à Hô Chi Minh-Ville plus précisément, avec un investissement estimé à 150 millions d'USD. Selon lui, la mise en œuvre du projet s’avère lent à cause des impacts du COVID-19. Il a ainsi émis le souhait de bénéficier du soutien de la mégapole du Sud à ce projet pour que la succursale de la BofA puisse entrer en service rapidement.

Affirmant son soutien à la création d’une succursale de BofA, Phan Van Mai a exprimé son espoir que les dirigeants de BofA se rendraient à Hô Chi Minh-Ville pour discuter d’autres contenus de coopération.

Le même jour, le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a eu des réunions avec des parties concernées sur l’édification d'un centre financier et d'une zone urbaine innovante de Hô Chi Minh-Ville.

Il a travaillé avec la société mondiale de conseil en management McKinsey & Company sur les expériences liées à la gestion et à l’exploitation du quartier financier de New York, la combinaison du modèle de centre financier traditionnel et du modèle de centre de soutien aux startups, incubateur technologique et écosystème Fintech.

Échanger des expériences dans l'aménagement urbain

Lors d’une séance de travail avec la société Sasaki Associates Inc., le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a déclaré souhaiter que cette société coopère et partage des idées avec la mégapole du Sud pour qu’elle puisse exploiter efficacement les rives du fleuve Saigon, ainsi que le foncier le long des axes de circulation importants et le réseau ferroviaire de la ville.

À cette occasion, le Service municipal de la planification et de l'architecture et la société Sasaki ont signé une lettre d'intention de coopération afin d'échanger des expériences relatives à la conception, à la mise à jour de nouvelles tendances, aux méthodes et technologies en matière d'aménagement urbain et de conception de travaux publics.

Ensuite, la délégation de Hô Chi Minh-Ville a eu une séance de travail avec KKR Investment Fund, une société d'investissement globale de premier plan, qui a investi plus d’un milliard d'USD au Vietnam depuis plus d’une décennie.

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Phan Van Mai, a appelé à l'investissement dans trois projets de transport, à savoir le métro, le réseau ferroviaire de la ville et le chemin de fer Hô Chi Minh-Ville - Cân Tho. Ces projets favoriseront le développement de la mégapole du Sud, mais aussi de toute la région, a souligné Phan Van Mai.

Dans la soirée du même jour, la délégation a rendu visite à la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies.

Le président du Comité populaire municipal Phan Van Mai a émis le souhait que la Mission aide la mégapole du Sud à nouer des liens et à coopérer avec des entreprises aux États-Unis.

VNA/CVN