Les produits agroalimentaires vietnamiens se vendent bien au Japon

Les produits agricoles, aquatiques et les denrées alimentaires vietnamiens disposent d’une large marge de manœuvre pour augmenter leurs ventes au Japon en 2022, selon l’Office du commerce du Vietnam au Japon.

>>Deux Japonais nommés consuls généraux honoraires du Vietnam

>>Les relations Vietnam - Japon appréciées

>>Le Vietnam, un partenaire de premier plan en Asie du Japon

Le litchi vietnamien est prisé au Japon.
Photo : Thanh Tùng/VNA/CVN

Malgré l’épidémie de COVID-19, les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Japon ont progressé de 7,8% en 2021 pour atteindre 42,7 milliards d'USD, a-t-il fait savoir.

En 2021, le Vietnam a exporté des biens vers le Japon d’une valeur estimée à 20,1 milliards d'USD, soit une augmentation de 4,4%, et a importé 22,6 milliards d'USD de biens japonais, en hausse de 11,3%, a-t-il précisé.

L’Office du commerce du Vietnam au Japon a cependant noté que les exportations de produits agricoles et aquatiques vietnamiens ont légèrement reculé de 0,5%, à 1,8 milliard d'USD.

À l’exception d’une baisse de 7,4% pour les produits aquatiques, une bonne croissance a été enregistrée pour le café, les fruits et légumes, la noix de cajou et le poivre, dans une fourchette de 20% à 56%, a-t-il ajouté.

Aussi populaires que variés sur les rayons de grandes chaînes de supermarchés au Japon telles que AEON, Donkihote, Itoyokado, de nombreux produits agricoles et aquatiques vietnamiens occupent une large part du marché japonais.

L’Office du commerce du Vietnam au Japon a signé un protocole d’accord avec l’association des entreprises vietnamiennes au Japon pour promouvoir davantage les produits vietnamiens, tablant sur leur visibilité croissante dans les communautés asiatiques fortes de 10 millions de personnes.


VNA/CVN

back to top