23/08/2021 21:50
Pour améliorer la production et l’écoulement des produits agricoles, l’Union des paysans de la ville de Thai Binh encourage ses membres à adhérer aux coopératives de culture et d’élevage.
>>Le prestige de Dông Xâm, le village de la sculpture en argent
>>L’histoire du gâteau cáy du village de Nguyên
>>L’îlot Côn Vành, un petit bout de nature sauvage
>>Thai Binh : de bons résultats socio-économiques grâce à la lutte anti-COVID-19


Dans un champs des kumquats ornementaux de la commune de Dông Tho.

"L'Union des agriculteurs de la ville de Thai Binh gère actuellement six groupes de production, parmi lesquels les coopératives d'élevage des communes de Vu Dông et de Dông My, la coopérative de la culture des pêchers d'ornement Sa Cat, celle des kumquats de Dông Tho... Grâce aux rencontres et formations organisées par ces groupes, les agriculteurs peuvent partager leurs expériences de production et trouver des partenaires", a dit Trân Thi Hiên, vice-présidente de l'Union.

Par ce biais, l’Union a aidé les paysans à emprunter 78 milliards de dôngs pour développer leur production. Le Fonds de soutien aux agriculteurs, financé par l'Union centrale et l'Union provinciale des paysans, a investi 1,9 milliard de dôngs dans quatre projets réunissant 46 foyers de la ville. 

En outre, l'Union des agriculteurs de la ville a signé des accords avec des entreprises pour fournir plus de 42 tonnes d'engrais avec paiement différé aux membres. Elle a ouvert aussi 16 formations sur la question des transferts scientifique et technologique en faveur de 928 adhérents.

L’Union des paysans de la ville a également offert à la coopérative de plantation des kumquats ornementaux de la commune de Dông Tho une machine de travail du sol, 30 pompes à eau, 30 pulvérisateurs de pesticides d’une valeur totale de 100 millions de dông. "La vie des agriculteurs de la commune s’améliore de plus en plus. Le revenu de chaque famille atteint aujourd’hui entre 250 millions de dôngs à un milliard de dôngs par an", a indiqué Dang Van Quy, chef du groupe.

La famille de Bùi Van Khang, de la commune de Dông My, a participé à la coopérative d’élevage de Dông My il y a quelque année. Grâce aux cours de transfert de techniques et les rencontres entres les membres et les gens vétérinaires locaux, il a pu mettre en pratique la culture des plantes médicinales et l’élevage de poulets et de poissons. Il a également trouvé des nouveaux partenaires et ainsi le capital pour développer sa production. Propriétaire d’une ferme couvrant plus de 2 hectares, il affirme aujourd’hui gagner plus d’un milliard de dôngs par an.

Dans les temps à venir, l'Union des paysans de la ville continuera " à soutenir les coopératives pour qu’elles élargissent leurs activités , tout en contribuant au développement durale de l’économie locale", a fait savoir Mme Hiên.

Texte et photo : Tuân Vu-BTB/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Vinh Phuc : Tam Dao classée zone touristique nationale Tam Dao, province de Vinh Phuc (Nord), est désormais une zone touristique nationale, selon une décision du 25 janvier du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.