11/10/2021 21:24
>>L'Iran appelle les États-Unis à faire le premier pas pour revenir à l'accord nucléaire
>>L'accord sur le nucléaire n'est pas renégociable
>>Nouvelle entorse de l'Iran à l'accord nucléaire international

L'Iran veut que les pays européens garantissent le respect de l'accord sur le nucléaire iranien qui doit être discuté prochainement à Vienne, a affirmé lundi 11 octobre le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh. "Les capitales européennes, dont Berlin, sont restées des spectateurs passifs. Nous attendons donc de toutes les parties, lorsqu'elles viennent à Vienne, qu'elles sachent qu'elles n'ont pas d'autres choix que de s'acquitter de leurs obligations dans le cadre de l'accord sur le nucléaire", a déclaré M. Khatibzadeh lors de sa conférence de presse hebdomadaire. "Ils (les Européens) doivent donner la pleine assurance à la République islamique que cette fois, aucune partie ne violera l'accord sur le nucléaire", a-t-il martelé. Conclu en 2015 entre l'Iran d'une part, et les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine, la Russie, la France et l'Allemagne d'autre part, l'accord offrait à Téhéran la levée d'une partie des sanctions internationales à son encontre en échange d'une réduction drastique de son programme nucléaire, placé sous le strict contrôle de l'ONU. Mais après le retrait unilatéral des Américains de l'accord en 2018, sous la présidence de Donald Trump, et le rétablissement des sanctions, Téhéran a progressivement abandonné ses engagements.

APS/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.