17/04/2021 10:45
Un certain nombre d’autoroutes et ponts, récemment ouverts au trafic dans le delta du Mékong, contribueront à faciliter la circulation des biens et des personnes ainsi qu’à promouvoir les opportunités d’affaires des entreprises de la région.
>>8G, une nouvelle stratégie pour le delta du Mékong
>>Pour combiner performances économiques et environnementales
>>Le delta du Mékong en action pour son développement durable

Le transport est l’un des secteurs vitaux de l’économie nationale.
Photo : VNA/CVN

"Le système de transport est le +réseau de vaisseaux sanguins+ de l’économie. Où l’infrastructure se développe, l’économie locale s’épanouit", a fait remarquer le ministre des Communications et des Transports, Nguyên Van Thê.

Selon lui, le système de transport est actuellement satisfaisant dans les villes et provinces développées. Si le delta du Mékong est une terre fertile avec des conditions favorables à la production agricole, il est toujours pauvre en raison des infrastructures limitées. C’est pourquoi le Parti et l’État se sont entendus pour développer les infrastructures dans cette région.

Des ouvrages d’envergure

Ainsi, quelques grands projets ont été récemment mis en chantier, dont l’autoroute My Thuân - Cân Tho et le pont My Thuân 2. Ces deux ouvrages devraient être achevés, respectivement, en 2022 et 2023. L’autoroute My Thuân - Cân Tho, de près de 23 km de long, passera par la province de Vinh Long et le district de Châu Thành dans la province de Dông Thap. Le pont My Thuân 2, de 6,6 km de long, reliera les autoroutes Trung Luong - My Thuân et My Thuân - Cân Tho. Ces deux projets sont financés par l’État à hauteur de plus de 10.000 milliards de dôngs.

Le ministère des Communications et des Transports a demandé au maître d’ouvrage d’assurer la qualité et le calendrier des travaux pour que cette autoroute puisse être ouverte au trafic selon le plan fixé. Il a également demandé aux ministères et secteurs concernés de collaborer étroitement avec les investisseurs pour lever tous les obstacles administratifs éventuels.

Une fois achevé, le pont My Thuân 2 reliera les autoroutes Trung Luong - My Thuân et My Thuân - Cân Tho dans le delta du Mékong.
Photo : VNA/CVN

Le président du Comité populaire de la province de Vinh Long, Lu Quang Ngoi, a estimé que l’autoroute My Thuân - Cân Tho permettrait d’alléger la surcharge sur la Nationale 1, contribuera au développement durable du delta du Mékong et assurera la défense nationale et la sécurité des ville et provinces de la région.

Une fois que cet ouvrage sera mis en service, le nombre d’accidents de la Nationale 1 diminuera. Les autorités provinciales appliqueront des mesures pour accélérer les procédures d’expropriation afin de le remettre aux investisseurs afin qu’ils puissent exécuter le projet dans les délais.

S’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration de l’autoroute My Thuân - Cân Tho tenue fin mars, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que de nombreux travaux importants figurant dans la stratégie nationale de développement des transports avaient été mis en œuvre dans les 13 ville et provinces du delta du Mékong, ce qui montre les efforts considérables déployés pour mettre en œuvre la Résolution N°120 du gouvernement sur le développement durable du delta.

Plus de 198.000 milliards de dôngs (environ 8,6 milliards d’USD) seront nécessaires pour moderniser les infrastructures routières du delta jusqu’en 2025, a précisé le ministère des Transports et des Communications.

Lors d’une réunion à Cân Tho pour discuter du développement durable dans le delta du Mékong dans le contexte de changement climatique, le ministre Nguyên Van Thê a toutefois déclaré qu’un tel budget n’était pas encore mobilisable en raison d’un manque de ressources.

Construction d’un port en eau profonde

Le ministère a proposé au gouvernement et a convenu avec le ministère du Plan et de l’Investissement d’octroyer au moins 57.000 milliards de dôngs pour investir dans les infrastructures routières du delta au cours des cinq prochaines années.

L’argent sera utilisé pour moderniser et achever plusieurs projets d’autoroutes, finaliser un projet de route maritime permettant aux navires de grande capacité de remonter le fleuve Hâu, l’un des bras du Mékong, et développer la logistique et les voies navigables dans le sud du Vietnam, entre autres objectifs.

"D’ici 2025, le trafic aura l’opportunité de mieux se développer, aidant la région à se transformer et à se développer durablement", a déclaré Nguyên Van Thê, ajoutant que le delta avait également besoin d’un port en eau profonde comme porte d’entrée pour le commerce avec le reste du monde.

Il a également proposé qu’un tel port puisse recevoir des navires d’environ 100.000 tonnes, et qu’il soit financé par des investisseurs étrangers. Parallèlement à l’aéroport international de Cân Tho et à des infrastructures routières bien développées, ce port en eau profonde pourrait aider le delta à se restructurer économiquement, en particulier en transformant les terres salinisées en complexes industriels.

Nguyên Thanh Nhàn, vice-président du Comité populaire de la province de Kiên Giang, a souligné que les habitant locaux attendaient depuis longtemps l’autoroute Lô Te - Rach Soi. La construction des autoroutes aidera le delta du Mékong à développer une économie agricole durable, dynamique et résiliente.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.