25/07/2021 18:18
Le site transnational "Les grandes villes thermales d'Europe" a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial, a annoncé samedi 24 juillet l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).
>>Patrimoine immatériel : les toits de Paris et la baguette en lice à l’UNESCO
>>Le couscous du Maghreb au patrimoine immatériel de l'UNESCO

Le spa Hall of springs - Vichy, dans la ville de Vichy, en France.
Photo : Christian Parisey - UNESCO/CVN

La décision, prise lors de la 44e session du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO, qui s'est tenue en ligne et a été présidée depuis Fuzhou, en Chine, a été chaleureusement accueillie par les villes thermales d'Europe.

Le site du patrimoine mondial comprend onze villes situées dans sept pays européens : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la France, l'Italie, la République tchèque et le Royaume-Uni.

Les bâtiments et installations thermales de ce site "sont tous intégrés dans un contexte urbain global caractérisé par un environnement thérapeutique et récréatif soigneusement géré dans un paysage pittoresque" et "témoignent collectivement de l'échange d'idées et d'influences dans le cadre du développement de la médecine, des sciences et de la balnéothérapie", a affirmé le comité de l'UNESCO.

Selon le journal allemand Badische Neueste Nachrichten, le processus de décision de l'UNESCO a été retransmis en direct à Baden-Baden, peut-être la ville thermale la plus célèbre du pays.

Lorsque la décision a été annoncée, elle a suscité de grandes acclamations sur place. Elle a également été saluée à Bad Kissingen. "C'est une excellente nouvelle pour Bad Kissingen et pour toute la Bavière en tant qu'État culturel", s'est réjoui Bernd Sibler, ministre des Arts de l'État fédéral de Bavière, à la chaîne de télévision allemande ARD.

Le maire de Bad Kissingen, Dirk Vogel, a dit dans une vidéo publiée sur le site Internet de la ville que l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO était une excellente occasion pour Bad Kissingen d'attirer des entreprises et des personnes.

"Nous ne voulons pas devenir un musée, mais nous voulons avoir une histoire vivante avec des aspirations ici à Bad Kissingen", a-t-il indiqué.

En France, les médias ont estimé que la reconnaissance des thermes de Vichy et des autres sites européens était "bien méritée" et "historiquement importante".

En Italie, les médias ont salué la décision d'honorer Montecatini Terme, la qualifiant de "grand honneur" dans un pays déjà bien connu pour ses richesses culturelles et historiques. Lucia Borgonzoni, sous-secrétaire d'État italienne au patrimoine culturel, a qualifié la décision de l'UNESCO de "moment historique pour l'Italie".

En Belgique, Valérie De Bue, ministre du Tourisme de la région wallonne, a déclaré : "Nous nous réjouissons de la décision du comité de l'UNESCO (...) Spa, par son passé et son présent, témoigne de la richesse de la tradition thermale européenne". Selon la ministre, cette reconnaissance va encore renforcer l'attractivité de la ville et du tourisme wallon.

La session du Comité du patrimoine mondial étudie les candidats à l'inscription sur la liste et examine l'état de conservation des sites existants. L'inscription doit se poursuivre jusqu'au 28 juillet. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.