09/02/2021 13:17
À cause du COVID-19, la consommation est en général plus terne que les années précédentes. C’est le cas aussi pour les fleurs et les fruits. À l’approche du Têt, les commandes augmentnt néanmoins, pour le plus grand bonheur des fermiers.
Nguyên Phuoc Long, patron du jardin d’orchidées.
Photo : TT/CVN

Le jardin d’orchidées de 5.000 m2 de Nguyên Phuoc Long est situé dans la commune d’An Phu Tây, à Hô Chi Minh-Ville. Dans ce jardin, se trouvent de nombreuses espèces d'orchidées telles que Mokara ou Rhynchostylis gigantea dont chaque bouquet coûte environ un million de dôngs.

"Au début, j’ai planté des petites branches d’orchidées. Au fil du temps, j’ai pris conscience des tendances et j’ai commencé à planter la +Rhynchostylis gigantea+ pour sa valeur économique plus élevée", a partagé Long. "Beaucoup de gens l'appellent "lan nghênh xuân" ("orchidée pour la bienvenue au printemps" en français) : les gens adorent ces fleurs magnifiques et parfumées pour le Têt", a-t-il ajouté.

Les fleurs de M. Long ne sont pas seulement vendues à Hô Chi Minh-Ville mais aussi dans tout le pays. Les amateurs d’orchidées les commandent souvent en ligne.

"Ici, jusqu’au Têt, je me concentrerai sur le marché de Hô Chi Minh-Ville car les marchandises sont plus facilement endommagées sur de longs trajets. En plus, cette année, un grand marché du printemps sera organisé par les vendeurs d’orchidées", a précisé l'agriculteur.

Saison des fruits mûrs

Duong Tân Vinh s'occupe des arbres pour le Têt.
Photo : TT/CVN

Nguyên Minh Nhân, propriétaire d’une ferme de 7500m2 dans la commune d’An Nhon Tây, toujours à Hô Chi Minh-Ville, récolte les melons qui seront vendus à l’approche du Têt. La production prévue est estimée à environ 7 tonnes.

Bien que sa production de melons en 2020 fut bonne, les commandes, à cause de la pandémie de COVID-19, furent faibles. En cause, le manque de demande de la part des hôtels et des restaurants.

C’est pour cela que Minh Nhân compte énormément sur les festivités du Têt pour améliorer ses revenus. Le melon est devenu en effet un fruit de décoration très recherché pendant le Têt et la ferme de Minh Nhân reste une des destinations favorites des commerçants.

Nguyên Thanh Hang, une cliente, confirme cela : "Le melon garde sa fraicheur pendant longtemps. J’en achète souvent pour décorer la maison, mais aussi pour servir les invités : ils préfèrent les fruits frais aux bonbons et autres confitures".

"J’espère que l’épidémie va rester sous contrôle afin que mes fruits puissent être achetés normalement", a souhaité le jeune fermier.

Thanh Hang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.