Les entreprises pharmaceutiques invitées à agir contre la variole du singe

L’Administration des médicaments du Vietnam (DAV) du ministère de la Santé a demandé aux entreprises pharmaceutiques d’augmenter les importations et de développer de manière proactive des médicaments contre la variole du singe.

>>La vaccination dans certaines localités n’a pas atteint un niveau satisfaisant

>>Élaborer des plans pour faire face à la variole du singe

>>Le Vietnam doit se préparer à faire face à la variole du singe

Un médicament antiviral utilisé pour traiter la variole du singe.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans un document envoyé le 10 août, elle a demandé aux entreprises de suivre de près le développement de médicaments et de vaccins contre la variole du singe dans le monde, d’accéder aux sources d’approvisionnement en médicaments et d’importer des matériaux au Vietnam pour servir le développement et la production de médicaments.

La DAV a également demandé aux importateurs de médicaments et de matériel médical d’assurer une liaison proactive avec les fabricants étrangers pour accéder aux sources d’approvisionnement et d’enquêter sur la demande parmi les établissements de santé nationaux.

Elle a déclaré accorder la priorité maximale à l’octroi de licences pour la circulation et l’importation de médicaments et de matériel pharmaceutique contre la variole du singe conformément à la réglementation.

Le Vietnam n’a recensé jusqu’à présent aucun cas de variole du singe mais n’est pas épargné des risques d’infiltration de la maladie dont la flambée actuelle a incité l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à déclencher le 23 juillet une "Urgence de santé publique de portée internationale" (USPPI) pour ce qui concerne l’éruption de variole du singe.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a chargé les comités populaires des villes et des provinces de publier immédiatement des instructions sur la prévention et le contrôle de l’épidémie de variole du singe. Le ministère de la Santé a publié des directives pour le diagnostic, le traitement et la prévention de la maladie.

VNA/CVN