25/12/2019 15:38
Au moment où le monde attend le passage à la Nouvelle Année, l’Agence Vietnamienne d'Information (VNA) a sélectionné les dix événements internationaux les plus marquants en 2019.
>>2019, une année riche en événements

1. La concurrence américano-chinoise de plus en plus acharnée

Photo : AFP/VNA/CVN

La confrontation pour le trône dans les domaines du commerce, de la technologie, de l’armée entre les deux grandes puissances américaine et chinoise est de plus en plus féroce… Le risque d’une guerre monétaire pèse après que les États-Unis aient accusé la Chine de manipuler le taux de change du yuan. Les tensions américano-chinoises ont un impact sérieux sur l’économie mondiale, créant de nombreux risques pour les marchés émergents. Les deux parties ont mené de nombreuses séries de négociations, mais ne sont pas parvenues à un accord final pour apaiser les tensions.

2. La situation en Mer Orientale est compliquée et préoccupante pour la communauté internationale

Photo : Van Diêp/VNA/CVN

Le 4 juillet 2019, la Chine a envoyé son navire Haiyang 8 et des escorteurs dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam en Mer Orientale, violant ainsi gravement le droit international, le droit souverain et la juridiction du Vietnam. Des navires chinois sont également entrés à plusieurs reprises dans la zone économique exclusive et le plateau continental et entravé les activités d’exploitation pétrolière légales d’autres pays côtiers en Mer Orientale. La communauté internationale a critiqué les actions unilatérales de la Chine qui sapent la confiance et nuisent à la paix, à la sécurité et à la stabilité régionales.

3. La Grande-Bretagne et son parcours difficile au sujet du Brexit

Photo : AFP/VNA/CVN

La victoire écrasante du Parti conservateur du Premier ministre Boris Johnson aux élections législatives britanniques organisées le 12 décembre 2019 accélère la réalisation du Brexit prévue pour le 31 janvier 2020, après plusieurs retards. Dès sa victoire, Boris Johnson a affirmé redoubler d’efforts afin de mettre en place le Brexit, tandis que les responsables européens se sont déclarés prêts à poursuivre la procédure. Auparavant, la Chambre des communes a rejeté trois fois l’accord, forçant la Première ministre de l’époque, Theresa May, à démissionner. Le nouveau Premier ministre Boris Johnson a dû demander à l’Union européenne de reporter le Brexit au 31 janvier 2020 et organiser une élection anticipée le 12 décembre 2019 pour éviter un Brexit sans accord.

4. La Fed a baissé ses taux d'intérêt pour la première fois en 11 ans

Photo : Xinhua/VNA/CVN

Pour la première fois depuis la crise financière mondiale de 2008, le 31 juillet 2019, la Réserve fédérale américaine (Fed) a décidé de baisser ses taux d’intérêt d’un quart de point de pourcentage (0,25%), ce qui a ramené la fourchette-cible des fonds fédéraux entre 2,0% et 2,25% pour faire face aux risques de mutations économiques croissants. Par la suite, la Fed a procédé à deux autres baisses les 18 septembre et 30 octobre, ramenant son taux directeur à 1,5-1,75%, et le maintenant jusqu’à la fin 2019. Après la Fed, de nombreuses banques centrales clés dans le monde, dont la Banque du Japon (Bank of Japan - BoJ) et la Banque centrale européenne (BCE), ont également réduit leurs taux d’intérêt à des niveaux historiquement bas, voire négatifs, pour soutenir l’économie et éviter le risque de récession.

5. Regain de tension au Moyen-Orient due aux nouvelles politiques des États-Unis

Photo : AFP/VNA/CVN

Les États-Unis ont accusé l’Iran de mener des attaques contre des pétroliers dans le Golfe et deux grandes raffineries de pétrole d’Arabie saoudite afin d’imposer de nouvelles sanctions contre Téhéran. Ils ont reconnu la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan et soutenu les colonies juives en Cisjordanie. Ils ont aussi annoncé le retrait de leurs troupes armées du Nord de la Syrie. Ces actions ont largement contribué à l’instabilité au Moyen-Orient.

6. Les manifestations provoquent instabilité politique et troubles sociaux

Photo : Xinhua/VNA/CVN

Les manifestations prolongées à Hong Kong (Chine), au départ pour protester contre le projet de loi d’extradition vers la Chine, se sont rapidement transformées en émeutes, poussant cette région administrative spéciale au bord de la crise socio-économique. Au même moment, les défis liés à la politique locale, à l’économie et aux inégalités sociales ont déclenché de nombreuses manifestations en Europe, en Moyen-Orient et en Amérique latine. Certains pays de ces régions sont tombés dans l’instabilité.

7. Changement climatique et pollution par les déchets plastiques

Photo : Xinhua/VNA/CVN

Le monde a connu en juin 2019 une vague de chaleur exceptionnelle depuis 140 ans. L’Europe et l’Australie ont enregistré des records de chaleur. La forêt amazonienne a souffert de graves incendies qui ont endommagé sérieusement le "poumon vert" de la Terre... Ces phénomènes s’inscrivent dans la longue liste des conséquences du réchauffement climatique. La pollution causée par les déchets plastiques est plus qu’alarmante avec 13 millions de tonnes déversées dans les océans chaque année, provoquant la mort par empoisonnement de 1,5 million d’animaux marins. Les vagues de manifestations des populations à travers le monde obligent les gouvernements à prendre des mesures fortes pour lutter contre le réchauffement climatique et protéger l’environnement. Cependant, les acteurs de la COP 25 en Espagne sont toujours en désaccord concernant la feuille de route pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le changement climatique, tandis que les États-Unis s’en sont officiellement retirés.

8. Fin des négociations de l’Accord de partenariat économique intégral régional

Photo : VNA/CVN

Le 4 novembre 2019, dans le cadre du 35e Sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) à Bangkok (Thaïlande), les dix pays membres de l’association et leurs cinq partenaires comprenant l’Australie, la Chine, le Japon, la République de Corée et la Nouvelle-Zélande ont achevé les négociations de l’Accord de partenariat économique intégral régional (The Regional Comprehensive Economic Partnership - RCEP), posant ainsi un jalon important du processus d’intégration économique internationale, particulièrement dans un contexte de protectionnisme de plus en plus fort, véritable frein à la mondialisation. Les pays ont également convenu de procéder sous peu à une révision juridique des contenus de l’accord pour mettre en œuvre les procédures de signature en 2020.

9. Lutte à l’échelle mondiale contre la désinformation

Photo : AFP/VNA/CVN

Le 26 septembre 2019, 20 pays, dont la France, la Grande-Bretagne et l’Inde, ont signé un accord pour limiter la propagation de l’"intox" en ligne. Certains autres pays comme Singapour et la Russie appliquent des lois à l’encontre des auteurs de désinformation. Sous la pression de nombreux pays, les réseaux sociaux dont Facebook, Google et Twitter ont mis en place une série de solutions pour contrôler la véracité des contenus circulant sur leurs réseaux en ligne.

10. Première image d’un trou noir

Photo : AFP/VNA/CVN

La collaboration du réseau international de radiotélescopes EHT (Event Horizon Telescope) a dévoilé le 10 avril 2019 la première image du trou noir. Ce dernier se trouve au centre de M87, une galaxie elliptique à environ 55 millions d’années-lumière de la Terre. Sa masse est 6,5 milliards de fois plus importante que celle de notre Soleil. Pour obtenir cette première image, huit radiotélescopes ont ainsi collaboré à travers le consortium Event Horizon Telescope : au sommet du volcan Mauna Kea sur l’île d’Hawaï, dans le désert d’Atacama au Chili, au pôle Sud et en Europe. L’image est une découverte importante apportant une nouvelle confirmation à la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein.

Hoàng Phuong/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.