08/05/2021 17:03
>>New York : manifestation contre la violence et le racisme visant la communauté asiatique
>>Violence visant les Asiatiques : l'ONU "profondément préoccupé"

Les principales villes américaines connaissent une "poussée historique" des crimes de haine anti-asiatiques au milieu de la pandémie de COVID-19, a indiqué la semaine dernière un nouveau rapport américain. Les crimes de haine contre les Asiatiques signalés à la police dans 16 grandes villes et comtés américains ont augmenté de 164% au premier trimestre de 2021 par rapport à la même période de 2020, passant de 36 à 95, selon le rapport intitulé "Report to the Nation : Anti-Asian Prejudice and Hate Crime" du Center for the Study of Hate and Extremism de la California State University, San Bernardino (CSUSB). L'augmentation des crimes haineux contre les Asiatiques pourrait s'aggraver avec la levée des restrictions sanitaires, a indiqué Brian Levin, auteur du rapport et professeur de justice pénale, au quotidien USA TODAY, ajoutant que cette augmentation exigeait "une action immédiate de la part des leaders sociaux, des éducateurs, des décideurs politiques et des forces de l'ordre, en particulier dans le domaine de la sensibilisation". Le CSUSB, selon son site officiel, est "un centre de recherche et de politique non partisan" qui examine des domaines tels que la violence et le sectarisme. 

Xinhua/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.